Nos produits pour soutenir votre allaitement

Snacks galactogènes, tisanes, granolas… nos produits se déclinent en différents formats pour vous accompagner tout au long de votre allaitement !

FILTRES

Par composition Par format Par moment
FILTRER
TRIER PAR
TRIER
À TESTER

Gamme anti fatigue

Crazy nut
Granochoc
Nutrichoc
Croquantissime Fer
Happy seeds B12
Découverte boost
Chococo
Porridge Forever
Tomato croq
Jolly Bread
Pack Vitamine B12
Baby bump
Voir toute la gamme

À LIRE...

FAQ

Quels sont les bienfaits de l’allaitement maternel ?

Pour votre bébé :

Le seul aliment conçu spécifiquement pour lui 
Améliore son comportement alimentaire, réduit le risque d'obésité
Réduit le risque de diabète de type 2, d’asthme et d’eczéma, de malocclusions, de mort inattendue du nourrisson, de constipation
Il est disponible en tout temps, gratuitement et à la bonne température.

 

Pour vous :

Diminue le risque de développer un cancer du sein hormono-dépendant ou de cancer de l'ovaire, d'ostéoporose, 
Impacte votre humeur : il diminue le risque de dépression sévère
Accélère le rétablissement après l’accouchement et le retour de l'utérus à sa taille d’avant
Retarde le retour des règles
Utilise naturellement jusqu'à 500 calories par jour, ce qui aide à perdre du poids naturellement.
Économise de l'argent - le coût des préparations pour nourrissons, de l’eau, et du matériel nécessaire pour alimenter le bébé est estimé à environ 600€ pour les 6 premiers mois


Pour vous deux : 
Peut créer un lien physique et affectif fort entre vous et votre bébé.
Peut vous donner un grand sentiment d'accomplissement.

Quels sont les inconvénients de l'allaitement maternel ?

Une sensibilité accrue des mamelons peut être ressentie dans les jours qui suivent la naissance
Vos seins ne sont pas gradués et vous ne pouvez pas savoir exactement quelle quantité de lait votre bébé consomme à chaque fois
Vous devrez surveiller votre consommation de médicaments, de caféine et d'alcool. Certaines substances qui pénètrent dans votre corps sont transmises au bébé par votre lait.
Les nouveau-nés tètent fréquemment et vous ne pouvez pas vous séparer de votre bébé une journée complète sans anticiper et tirer votre lait avant de partir et en son absence
Vous pouvez subir des fuites de lait dans des moments embarrassants

Quelle est la durée idéale de l'allaitement ?

Il n’y pas de bon âge pour allaiter ou arrêter l’allaitement. 
Les bénéfices de l’allaitement sont dose-dépendants, c’est à dire que plus longtemps on allaite et plus les bénéfices sont visibles chez le bébé comme chez sa maman
La bonne durée est celle qui vous convient comme à votre bébé, dans un équilibre qui se construit au jour le jour. 
L’OMS recommande un allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois, et une poursuite de l’allaitement jusqu’à au moins 2 ans.
Après 6 mois, et jusqu’à 1 an, le lait maternel ou les préparations pour nourrissons, doivent rester l’alimentation de base de votre bébé
Votre lait maternel restera toujours nourrissant et toujours adapté pour votre bébé, quel que soit son âge !

Quels aliments éviter pendant l'allaitement ? Peut-on manger de tout quand on allaite ?

Comme le souligne le Dr Jack Newman, les femmes qui allaitent n’ont pas à être “des saintes”. 
Affirmer que si l’alimentation d’une jeune mère n’est pas “parfaite”, son lait sera de mauvaise qualité est complètement erroné.
L’allergie au lait maternel n’existe pas ; seule une maladie rare, la galactosémie contre-indique l'allaitement chez le nourrisson car celui-ci ne peut pas digérer un sucre spécifique 
Le lait maternel n’est pas responsable du reflux, des régurgitations ou encore des coliques du bébé
Le lait maternel n’empêche pas votre bébé de bien dormir, ni ne le rend dépendant de vous pour s’endormir
Les bébés nourris avec des préparations pour nourrissons ne font pas leurs nuits plus tôt
Une consommation modérée de café est autorisée
La science ne valide pas le lien entre la consommation de certains aliments (le chou par exemple) et les gaz du bébé
Manger épicé est autorisé quand on allaite
Les condiments et autres aliments au goût prononcé comme l’ail par exemple peuvent être consommés quand on allaite

Quand donner le sein à son bébé ? A quelle fréquence allaiter ?

On donne le sein à la demande du bébé ; on parle même souvent de le faire téter au moindre signe d’éveil pendant les premiers mois au moins.
A la naissance, il est tout à fait normal qu’une bébé tète une bonne douzaine de fois par 24h, voire beaucoup plus.
On n’attend pas que bébé pleure pour le mettre au sein ; il est alors tellement désorganisé que le faire téter est plus compliqué. 
On profite même de son état de somnolence et de sa succion réflexe pour l’approcher du sein en cas de difficulté (faible prise de poids, douleur)
Donner un rythme est un des pires conseils en matière d’allaitement. Chercher à régler le bébé en espaçant les tétées de 2-3 heures contredit la règle universelle de l’allaitement à la demande qui permet au bébé de se réguler de lui-même avec le temps.

Doit-on donner un rythme au bébé ?

Un bébé allaité ne se règle pas, pas plus qu’un bébé non allaité d’ailleurs !
On allaite toujours à la demande, sans lui imposer un rythme quelconque (ex : toutes les 3 heures)
Il est normal pour un bébé de se réveiller la nuit. Certains nourrissons obtiennent même 20% de leur ration de lait en une seule tétée la nuit.
La proximité et la réponse spontanée sont des clés essentielles pour un allaitement réussi.
Un bébé se réveille la nuit pour alimenter son cerveau, entretenir votre sécrétion et recevoir de précieuses calories
Il se réveille la nuit également car ces cycles sont beaucoup plus courts : 45-50 minutes contre 90-120 minutes pour un adulte
Les bébés sont des créatures nocturnes : Avant 3 mois, un bébé ne connaît pas d'organisation circadienne. L'organisation circadienne n'est cependant pas terminée avant 1 an voire 2 ans selon les recherches !
Le rythme de tétées peut s’intensifier parfois et votre bébé vous montre par là qu’il a davantage besoin de vous. Répondez-lui spontanément et vous verrez son rythme redevenir plus doux en quelques jours
Vous ne créez pas de mauvaises habitudes en répondant spontanément à la demande de téter de votre bébé
Vous ne devenez pas non plus une tétine géante en lui offrant le sein sans restriction

Allaitement

Comment stimuler sa lactation ?

Lorsque vous allaitez, il n’est pas rare de voir votre production de lait baisser. Le manque ou la diminution de la lactation peut survenir à tout moment, en fonction des femmes et des cas de figures particuliers. Avec l’aide d’une consultante en allaitement, vous pouvez naturellement stimuler votre production de lait, en allaitant à la demande par exemple, ou en pratiquant les tétées alternées. Si malgré tout, votre lactation a tendance à baisser, un changement dans votre alimentation et des compléments alimentaires peuvent vous aider !

 

 


 


Les bienfaits de la nature pour votre allaitement

La nature regorge des stimulants naturels pour booster votre lactationFenugreccarvi ou encore chardon béni ont des effets galactogènes prouvés ! En tisane, en snacks ou en granola, la consommation de ces plantes fait des miracles. Une façon simple d’augmenter sa production de lait sans contraintes !

Lire plus