Take care mama

Rassurez-vous, la plupart des mamans n’ont pas de souci de production de lait. Certains cas peuvent compliquer l’initiation de l’allaitement, n’hĂ©sitez pas Ă  vous faire accompagner. Les galactogĂšnes ne sont jamais indispensables pour allaiter.

MYTHES

Je dois arrĂȘter l’allaitement parce que : 
Bébé tÚte trop
BĂ©bĂ© tĂšte moins longtemps 
Il a faim trop vite aprÚs la tétée
Mes seins ne coulent plus

Quelques conseils

On allaite toujours Ă  la demande ! Si les seins ne sont pas stimulĂ©s rĂ©guliĂšrement et de façon suffisamment efficace, la production lactĂ©e diminue. D’oĂč l’importance de mettre son bĂ©bĂ© au sein ++ et sans regarder la montre.
On se fait aider si on a des doutes sur sa lactation.
On Ă©vite les bouts de seins sur le long terme et sans accompagnement

Comment augmenter sa lactation?

Dans quel cas observe-t-on une baisse de sa lactation ?

AprĂšs une grossesse difficile, un accouchement par cĂ©sarienne, un accouchement prĂ©maturĂ©, ou une sĂ©paration avec le bĂ©bĂ© juste aprĂšs la naissance, il peut ĂȘtre difficile de mettre en place l’allaitement et la lactation.

 

N’hĂ©sitez pas Ă  vous faire aider par une consultante en lactation IBCLC. Elle saura vous accompagner en partageant avec vous des stratĂ©gies qui ont fait leurs preuves dont notamment la sustimulation avec un tire-lait.

 

Voici une sélection des astuces qui aident généralement beaucoup les mamans :

–   Augmenter la frĂ©quence des tĂ©tĂ©es (parfois vous pourrez doubler ou mĂȘme multiplier leur nombre par trois)
–   Comprimer votre glande mammaire quand votre bĂ©bĂ© tĂšte pour augmenter le transfert de lait
–   Optimiser le drainage de vos seins en utilisant le tire-lait aprĂšs la tĂ©tĂ©e
–   Consommer des aliments qui favorisent la lactation. Voir notre article sur les aliments galactogĂšnes

Pour certaines mĂšres qui reprennent le travail, maintenir la lactation peut Ă©galement ĂȘtre dĂ©licat. Cela est essentiellement dĂ» Ă  une inadĂ©quation de la frĂ©quence des tirages par rapport Ă  leur besoin individuel. On entend trop souvent qu’au moment de la reprise du travail, les mĂšres vont donner le sein le matin et le soir seulement. Cette approche simpliste amĂšne gĂ©nĂ©ralement un engorgement dans un premier temps puis inexorablement une baisse de lactation par la suite.

L’une des meilleures clĂ©s pour maintenir votre lactation au niveau souhaitĂ© est de conserver autant d’occasions de drainer vos seins que vous ne le faites gĂ©nĂ©ralement quand vous ĂȘtes avec votre bĂ©bĂ©. Si votre bĂ©bĂ© tĂšte 11 fois par pĂ©riode de 24h, vous veillerez Ă  maintenir ces 11 occasions de stimuler vos seins. Par exemple, si 4 des tĂ©tĂ©es ont lieu dans le temps de sĂ©paration d’avec votre bĂ©bĂ©, vous compenserez en tirant 4 fois au travail. 

Augmenter sa lactation : qu’est-ce que la loi de l’offre et la demande ?

Plus votre bĂ©bĂ© tĂšte, et s’il est efficace et plus votre corps va produire de lait.  

 

Si les besoins en lait maternel de votre bĂ©bĂ© augmentent, votre enfant va naturellement vouloir tĂ©ter plus frĂ©quemment et plus longtemps. D’oĂč l’importance de lui proposer le sein Ă  la demande en tout temps, Ă  la main pour installer et pour maintenir votre lactation au niveau attendu. Les semaines passant, votre bĂ©bĂ© devient progressivement plus efficace et il rĂ©gule de lui-mĂȘme sa demande sans que vous ayez Ă  lui imposer de rythme. La production de lait s’appuie sur le principe de “l’offre et la demande”. Votre corps va s’adapter aux besoins du bĂ©bĂ©. Si vous n’allaitez pas rĂ©guliĂšrement ou que vous diminuez les tĂ©tĂ©es, la production de lait va automatiquement s’adapter. Votre corps est susceptible de produire moins de lait.

 

Les tĂ©tĂ©es “marathons” au cours desquelles votre bĂ©bĂ© peut rĂ©clamer le sein pratiquement toutes les heures sont normales. Elles contribuent au maintien d’une lactation Ă©levĂ©e. Elles surviennent gĂ©nĂ©ralement aux alentours de 3 semaines, 6 semaines, 3 mois, 4 mois, 5 mois et 6 mois. Vous pourriez avoir le sentiment que vos seins sont comme vides dans ces moments-lĂ , semant ainsi le doute dans votre esprit. Pas de panique, en rĂ©pondant spontanĂ©ment Ă  la demande accrue de votre rejeton, vous avez de bonnes chances de les sentir plus gonflĂ©s de lait Ă  nouveau en quelques jours Ă  peine. 

 

Il est probable que ces journĂ©es vous semblent interminables et que vous ayez Ă  peine le temps de vous poser pour prendre soin de vous et couvrir vos propres besoins nutritionnels. Nous avons anticipĂ© pour vous et conçu de savoureux snacks qui peuvent assouvir votre faim. Cerise sur le snack, nous avons sĂ©lectionnĂ© des ingrĂ©dients spĂ©cifiques qui peuvent donner un coup de boost Ă  votre lactation : amandes, fĂ©nugrec, rĂ©galez-vous ! 

Comment essayer d’augmenter sa lactation?

La plupart des mamans n’ont pas de souci de production de lait, si elles proposent le sein en veillant Ă  garder des tĂ©tĂ©es frĂ©quentes et efficaces.

 

Certains avancent qu’il faudrait boire une certaine quantitĂ© de liquides (eau ou tisane) ou bien se reposer et manger tel ou tel aliment pour booster sa lactation. La science ne valide pas ces approches. Pour que votre corps produise plus de lait, il faut le lui en donner l’ordre et cela passe par des tĂ©tĂ©es aussi frĂ©quentes que possible ou bien des tirages complĂ©mentaires.

 

La mise en place de la lactation durant les semaines qui suivent l’accouchement est une Ă©tape importante pour la rĂ©ussite d’un allaitement sur le long terme. Vous pouvez prĂ©parer au mieux votre allaitement dĂšs la grossesse, en vous informant sur le sujet, et en prenant contact avec une consultante en lactation IBCLC. Celle-ci veillera Ă  vous communiquer des repĂšres fiables pour vous permettre d’évaluer que tout dĂ©marre comme il se doit.

Qu’est-ce qui peut nuire au bon maintien de votre lactation ?

Allaiter votre bébé à heure fixe

La rĂšgle de l’allaitement Ă  la demande ne souffre aucune restriction et n’implique pas non plus de date de pĂ©remption. Allaiter votre bĂ©bĂ© Ă  heure fixe est un non sens tout comme il n’est pas pertinent de minuter les tĂ©tĂ©es. Certains bĂ©bĂ©s se rĂ©galent en quelques minutes Ă  peine quand d’autres ont besoin de prendre leur temps. Et en les laissant faire, ils deviennent chaque jour plus efficaces et rĂ©duisent d’eux-mĂȘmes la durĂ©e et la frĂ©quence des tĂ©tĂ©es. Il est bon de se laisser porter. 

Lui donner des compléments de lait artificiel

ComplĂ©ter les tĂ©tĂ©es avec du lait artificiel sans veiller Ă  drainer les seins au tire-lait en parallĂšle est une des maladresses les plus courantes. En effet, si l’on juge pertinent de donner des complĂ©ments un temps donnĂ© Ă  votre bĂ©bĂ©, entraĂźnez votre corps Ă  produire celui-ci. Plus votre enfant tĂšte, et plus vous allez produire de lait. A dĂ©faut de tĂ©tĂ©es, le tire-lait peut faire le job Ă©galement. 

Négliger son confort lors des tétées

Puisque vous allez consacrer une partie de votre temps Ă  allaiter, il est juste d’adopter d'emblĂ©e une position qui soit confortable pour vous. Pour vous aider, consultez nos articles “Les positions de l’allaitement” et “Comment allaiter correctement?”

Utiliser des bouts de seins

Le recours aux bouts de seins est de plus en plus banalisĂ© alors qu’en rĂ©alitĂ©, ces outils ne sont pas indispensables et leur utilisation mĂ©rite de se faire sur une courte durĂ©e. En effet, ils crĂ©ent une barriĂšre entre votre bĂ©bĂ© et vous. Votre devient dĂ©pendant de cet embout en silicone au point que certains refusent de tĂ©ter sans. En outre, ils altĂšrent la qualitĂ© du drainage des seins et sont Ă  l’origine d’engorgements, d’un faible calibrage de la lactation et pire de canaux bouchĂ©s. Votre bĂ©bĂ© passe alors des heures accrochĂ© au sein pour un rĂ©sultat dĂ©cevant : il mouille peu ses couches et prend trop peu de poids selon l’apprĂ©ciation du pĂ©diatre. La parade consiste Ă  drainer vos seins au moyen d’un tire-lait au moins le premier mois si vous les utilisez quelle que soit la raison. En outre, si vous avez dĂ©cidĂ© de les employer parce que vous souffrez de crevasses, il y a lieu de demander rapidement l’aide d’une spĂ©cialiste pour en identifier l’origine et trouver rapidement une solution durable.  (voir notre article “Comment Ă©viter les crevasses de l'allaitement”).

Comment savoir si votre bébé a assez de lait ?

Plusieurs signes vous indiqueront que votre bébé reçoit assez de lait maternel.

 

Votre enfant mouille suffisamment de couches

–    Avant la montĂ©e de lait qui peut intervenir 2 Ă  4 jours aprĂšs la naissance, vous devez voir 1 Ă  2 couches mouillĂ©es, et des selles vertes et un peu visqueuses qui contiennent le mĂ©conium.

–    A partir du 3Ăšme jour, votre bĂ©bĂ© doit mouiller 3 couches jetables (un peu plus si vous utilisez des couches en tissu) et Ă©mettre 2 Ă  3 selles molles en 24h.

–    A la fin de sa premiĂšre semaine, vous compterez 5-6 couches lourdes d’urine, et 3 grosses selles au minimum par jour.

- si votre bĂ©bĂ© vous fait la farce d’éliminer peu de selles, gardez un Ɠil sur ses couches d’urines. Certains bĂ©bĂ©s bien portants et qui prennent du poids harmonieusement traversent des phases au cours desquelles ils n’éliminent qu’une selle particuliĂšrement dĂ©bordante tous les quelques jours. Ces bĂ©bĂ©s doivent impĂ©rativement mouiller 6 couches par 24h, Ă©vacuer leurs gaz sans efforts, ne pas montrer de signe de maladie (pas de fiĂšvre, bĂ©bĂ© souriant), et avoir le ventre souple. Si vous avez rĂ©pondu oui Ă  tous ces items, soyez rassurĂ©e, votre bĂ©bĂ© n’est pas constipĂ© et attendez-vous Ă  une selle qui dĂ©borde de la couche quand elle va arriver. Un bĂ©bĂ© allaitĂ© exclusivement ne l’est jamais d’ailleurs. En cas de doute, assurez-vous auprĂšs de votre pĂ©diatre que votre bĂ©bĂ© n’est pas souffrant.

Si vous constatez que votre bébé mouille moins de 6 couches par période de 24 heures, commencez par augmenter franchement le nombre de tétées que vous lui offrez. Si la situation ne revient pas à la normale sous 48h, demandez conseil à une consultante en lactation IBCLC qui analysera votre situation en détails.
 

Votre enfant gagne suffisamment de poids

Tous les enfants perdent du poids aprÚs leur naissance. Une perte de moins de 7-8% de leur poids de naissance lors des quatre premiers jours est considérée comme normale.

Combien de poids un enfant en bonne santé doit-il prendre ?

–    Juste aprĂšs la montĂ©e de lait et jusqu’aux 2 premiers mois, on considĂšre qu’une petite fille allaitĂ©e va prendre en moyenne 190 g par semaine et un petit garçon 230 g.

–    AprĂšs les deux premiers mois, une moyenne de 150 g (plus ou moins si c’est une fille ou un garçon) par semaine est une bonne Ă©volution

Vous n’avez en revanche pas besoin de peser votre bĂ©bĂ© chaque jour ou d’avoir une balance Ă  la maison. La courbe du poids de votre enfant est Ă  surveiller par votre pĂ©diatre, qui vĂ©rifiera aussi que sa taille et son pĂ©rimĂštre crĂąnien Ă©voluent bien ensemble.

 

Votre bébé tÚte suffisamment

Le nombre de tĂ©tĂ©es gĂ©nĂ©ralement observĂ© chez les bĂ©bĂ©s bien portants se situe entre 6 et 18, avec une moyenne Ă  11. On est loin des 5 repas que prĂ©conise votre voisine de palier !  Et nos bout'choux ont tendance Ă  les organiser Ă  leur maniĂšre et de façon alĂ©atoire sur 24h. Que peut-on y faire ? Pas grand chose en rĂ©alitĂ©. Quand on vous suggĂšre de bien vider un sein avant de donner l’autre, passez votre chemin car c’est inutile et pratiquement impossible.

 

Votre bĂ©bĂ© dĂ©glutit rĂ©guliĂšrement 

Un autre signe d’une bonne prise du sein et d’une alimentation adĂ©quate est la dĂ©glutition. On s’attend Ă  voir votre enfant dĂ©glutir Ă  chaque succion. Il enchaĂźne ensuite quelques instants sans dĂ©glutition alors qu’il reste accrochĂ© au sein puis il avale Ă  nouveau Ă  mesure qu’une nouvelle salve de lait lui arrive en bouche.

Quels sont les signes parfois trompeurs d’une baisse de lait ?

A l’inverse, il faut ĂȘtre prudent dans l’interprĂ©tation des signes suivants.

Bébé tÚte trop

Votre enfant tĂšte beaucoup et souvent : cela ne veut pas forcĂ©ment dire qu’il ne reçoit pas assez de lait. Les bĂ©bĂ©s expriment naturellement un fort besoin de succion et de contact, et leur demande peut nous paraĂźtre exagĂ©rĂ©e si l’on ne sait pas Ă  quoi s’attendre ! 

Bébé tÚte moins

Votre enfant tĂšte moins ou moins longtemps : votre enfant est peut-ĂȘtre plus efficace qu’avant pour prendre le sein. Surveillez ses couches, c'est la clĂ©.

Il demande rapidement le sein aprÚs la tétée

Votre enfant semble avoir faim rapidement aprĂšs les tĂ©tĂ©es : la vidange gastrique du lait maternel est bien plus rapide que celle du lait infantile, donc il peut demander le sein 30 minutes Ă  1h30 aprĂšs une tĂ©tĂ©e. 

Vos seins ne fuient plus

Vos seins sont souples ou ne fuient plus comme au dĂ©but de votre allaitement : lĂ  encore, cela ne veut pas forcĂ©ment dire que vous avez moins de lait. Avec le temps, votre corps s’adapte aux besoins de votre bĂ©bĂ© et va produire exactement ce qui lui faut, sans engorgement.

Vous ne tirez pas assez de lait

Vous n’arrivez pas Ă  tirer beaucoup de lait : toutes les mamans n’arrivent pas forcĂ©ment Ă  tirer du lait dĂšs le dĂ©but, et donc le seul rĂ©sultat des tirages n’est pas forcĂ©ment un bon repĂšre pour savoir si votre bĂ©bĂ© reçoit assez de lait.

Dans tous les cas, suivez toujours votre intuition, et n’hĂ©sitez pas Ă  solliciter une consultante en lactation IBCLC qui saura vous indiquer ce qu’il est bon de mettre en place pour booster votre lactation. 

A noter : Les situations de relactation, allaitement d’un enfant adoptĂ©, mĂšre ou bĂ©bĂ© malade peuvent nĂ©cessiter le recours Ă  des galactogĂšnes. Ces contextes spĂ©cifiques justifient un accompagnement spĂ©cialisĂ©. 

Pour conclure

Le plus important est de prendre soin de vous et votre santĂ©, de vous faire confiance dĂšs la grossesse et pendant votre allaitement. Si vous avez l’impression de ne pas avoir assez de lait, n’hĂ©sitez pas Ă  vous faire aider par une consultante en allaitement IBCLC. Elle pourra vous aider Ă  revoir votre conduite d’allaitement si besoin, et mĂȘme Ă  re-dĂ©marrer un allaitement si c’est nĂ©cessaire


 

Dans tous les cas, le remĂšde numĂ©ro 1 Ă  une baisse de la lactation reste le bĂ©bĂ© lui-mĂȘme : des tĂ©tĂ©es plus frĂ©quentes et plus efficaces pour stimuler une bonne production de lait !

POURQUOI CE PRODUIT ?

Les galactogÚnes, comme le fenugrec, sont des ingrédients qui aident naturellement à booster sa production de lait. Découvrez nos produits sous forme de snack, de granola et de tisane, pour vous aider à booster votre allaitement tout en vous accordant des moments plaisir. Profitez de 10% de remise en vous inscrivant à notre newsletter.

DĂ©couverte allaitement

DĂ©couverte allaitement

L’essentiel pour favoriser sa lactation, en huit snacks trùs gourmands.
Ce pack découverte est conçu pour toutes les mamans qui veulent booster leur lactation et faire le plein de nutriments essentiels : Du DHA pour le bon développement de la vision et du cerveau de bébé et du fenugrec pour booster la lactation de la maman.

Mix de 8 snacks idéal allaitement (3 snacks Cho-chocolat, 3 snacks Bananachoc, 2 snacks Vanifique DHA)

L’essentiel pour favoriser sa lactation, en huit snacks trùs gourmands.
Ce pack découverte est conçu pour toutes les mamans qui veulent booster leur lactation et faire le plein de nutriments essentiels : Du DHA pour le bon développement de la vision et du cerveau de bébé et du fenugrec pour booster la lactation de la maman.

Mix de 8 snacks idéal allaitement (3 snacks Cho-chocolat, 3 snacks Bananachoc, 2 snacks Vanifique DHA)

L’essentiel pour favoriser sa lactation, en huit snacks trùs gourmands.
Ce pack découverte est conçu pour toutes les mamans qui veulent booster leur lactation et faire le plein de nutriments essentiels : Du DHA pour le bon développement de la vision et du cerveau de bébé et du fenugrec pour booster la lactation de la maman.

Mix de 8 snacks idéal allaitement (3 snacks Cho-chocolat, 3 snacks Bananachoc, 2 snacks Vanifique DHA)

L’essentiel pour favoriser sa lactation, en huit snacks trùs gourmands.
Ce pack découverte est conçu pour toutes les mamans qui veulent booster leur lactation et faire le plein de nutriments essentiels : Du DHA pour le bon développement de la vision et du cerveau de bébé et du fenugrec pour booster la lactation de la maman.

Mix de 8 snacks idéal allaitement (3 snacks Cho-chocolat, 3 snacks Bananachoc, 2 snacks Vanifique DHA)

22€

SHARE

LA JOLLY NEWSLETTER

RECEVEZ DES NEWS À CROQUER

FAQ

Comment provoquer la lactation ?

Il faut mettre bébé au sein le plus possible, sans regarder sa montre. Il est important que bébé soit bien positionné pour favoriser votre confort et des tétées nombreuses et efficaces, demandez conseil à une IBCLC pour vous aider.

Comment booster ma lactation ?

Devancez la demande de votre bĂ©bĂ© pour que vos seins soient rĂ©guliĂšrement stimulĂ©s. Vous pouvez Ă©galement essayer les aliments galactogĂšnes (qui favorisent la production de lait), comme le fenugrec. 

Quand se fait la lactation ?

La lactation est marquĂ©e par trois Ă©tapes : le premier lait maternel ou colostrum, le lait de transition (entre 5 jours et 2 semaines aprĂšs l’accouchement) puis le lait mature (Ă  partir de la deuxiĂšme semaine qui suit l’accouchement).