Take care mama

Allaiter ne doit pas faire mal !

Les crevasses ne sont pas inévitables. Elles sont souvent dues à une mauvaise position d’allaitement ou un problème de succion, et elles peuvent être traitées.

Quelques conseils

  • Hydrater la zone concernée
  • Utiliser des bouts de sein temporairement et sous supervision d’une consultante en lactation IBCLC
  • Prenez soin de vos seins
  • Corriger la position de l’allaitement

Le saviez-vous ?

Si vous avez de fortes douleurs, cela pourrait être dû en réalité à une infection. En cas de doute, rapprochez vous d’un professionnel de santé.

Comment éviter les crevasses de l'allaitement ?

Quelles sont les causes d’apparition des crevasses lors de l’allaitement ?

La cause numéro une reste une mauvaise position du bébé. Une douleur lors des tétées doit toujours vous alerter et vous inciter à re-positionner votre bébé.

Une raison secondaire est une succion trop tonique ou un réflexe de morsure entretenu par la persistance de tensions résiduelles au niveau du crâne du bébé, de sa mâchoire.

Le port de vêtements synthétiques. Privilégier les matériaux naturels comme le coton, notamment pour votre soutien-gorge d’allaitement.

Des problèmes d’engorgement lors de l’allaitement.

Une mauvaise utilisation du tire-lait (des téterelles mal adaptées, trop petites ou trop grandes), une trop forte aspiration qui tiraille les seins. Si le tirage de lait est douloureux, changer les embouts et/ou ajuster l’aspiration.

Une peau trop sèche et déshydratée (séchage au sèche-cheveux, savon trop agressif...).

Quelles sont les causes probables en fonction de la localisation de la crevasse ?

La localisation  de la crevasse peut souvent vous aider à identifier le problème à corriger lors de la tétée.

Partie supérieure du mamelon

Sur la partie supérieure du mamelon : votre bébé est trop bas par rapport au sein, il doit se tendre pour attraper le sein.

Partie inférieure

Sur la partie inférieure du mamelon : votre bébé est placé trop haut.

Au centre

Au centre du mamelon : votre bébé ne prend pas assez le sein et écrase le mamelon.

Autour

Autour du mamelon : votre bébé mâchouille ou pince le sein ; il ne prend que le mamelon et pas l’aréole, ce qui peut s’expliquer par une confusion sein et tétine.

Comment éviter les crevasses lors de l’allaitement ?

  • Bien installée pour allaiter implique que vous ayez le dos (bien calé, sans tension dans les cervicales). 
  • Vous amenez votre bébé au sein sans vous pencher en avant. La légère inclinaison de votre corps permet que votre bébé se retrouve collé-serré contre vous. La gravité plaque son ventre contre le vôtre.
  • Certaines consultantes en allaitement recommandent une prise du sein asymétrique, du moins au début. Concrètement, cela veut dire que la bouche de bébé ne doit pas être centrée sur le mamelon, mais que sa lèvre inférieure doit prendre une plus grande surface du sein que sa lèvre supérieure. Une fois que votre bébé est ainsi branché sur le sein, veillez à vous incliner suffisamment en arrière pour le voir et pour délier les possibles tensions de vos poignets.
  • Dans tous les cas, une douleur lors de l’allaitement n’est jamais normale et doit toujours alerter (hormis les douleurs utérines du début de l’allaitement). Si la tétée est douloureuse ou provoque des tiraillements, c’est que la position n’est pas bonne. Il faut alors re-positionner votre bébé. Si cela ne suffit pas, pensez à consulter immédiatement un thérapeuthe manuel (ostéopathe, chiropracteur ou kinésithérapeute).

 

A noter que les crevasses n’ont pas immédiatement des lésions visibles. La douleur lors de l’allaitement doit donc vous alerter avant que ces dernières n’apparaissent.

 

En cas de douleurs répétées, prenez conseil auprès d’une consultante en lactation IBCLC (vérifiez ici si la personne à qui vous faites appel est bien certifiée)  qui pourra vous aider à adopter une meilleure position et pourra éventuellement identifier un problème de succion chez votre bébé. Pour plus de détails, voir notre article  "Comment allaiter bébé au sein correctement".

Comment soigner et soulager les crevasses de l'allaitement ?

Si les crevasses sont installées, il est possible de les soigner et d'accélérer leur cicatrisation.

 

Il est important de s’en occuper rapidement, car en plus des douleurs, des seins lésés peuvent laisser passer plus facilement des germes et provoquer des infections. Pas de panique, il est très rare que les germes qui empêchent la cicatrisation n’affectent votre bébé. Ils ralentissent en revanche le processus de cicatrisation. Alors prenez soin de votre santé, et traitez vos crevasses rapidement.

Hydrater la zone concernée

Bien hydrater la zone, notamment les mamelons (une peau sèche peut s’étirer et craqueler et ainsi aggraver les crevasses), par exemple avec une goutte de lait, une noisette d'huile de coco vierge bio et désodorisée ou une crème à base de lanoline qui aide à former une barrière protectrice sur la peau. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Isoler les mamelons du tissu du soutien-gorge

Conscients du désarroi des jeunes mères et de leur propension à suspendre rapidement un projet qui leur tenait à cœur, les fabricants ont rivalisé d'ingéniosité pour leur apporter un moyen de guérir rapidement. Des coquillages d’allaitement en passant par les coques en argent ou en cire d’abeille, des pansements hydrogel aux patchs thérapeutiques, il existe un certain nombre de solutions. 

Les pansements de lait maternel

Une solution simple et économique consiste à imbiber une compresse stérile de lait maternel et à la maintenir sur le mamelon au moyen d’un carré de film alimentaire préalablement découpé. Ce pansement humide sera changé à chaque tétée ou bien maximum toutes les heures.

Utiliser des bouts de sein

En solution temporaire, vous pouvez recourir à des bouts de sein à appliquer sur les mamelons. Veillez à les humidifier en leur base et à bien les faire adhérer à la peau pour qu’ils ne glissent pas. Mais ceux-ci ne doivent jamais être utilisés sur la durée. Ils ne corrigent en effet que le symptôme sans traiter la cause des douleurs (une mauvaise position et un défaut de succion). Votre bébé peut d’autre part s’y habituer et refuser de prendre le sein sans cet artifice par la suite. Ils peuvent enfin entraîner une diminution de la quantité de lait produite (de 20 à 60% selon la Leche League), le sein étant moins drainé lors des tétées. N’oubliez pas de laver vos bouts de sein à plusieurs reprises tous les jours, à l’eau chaude savonneuse.

Prenez soin de vos seins

Laissez sécher les seins à l’air autant que possible après la douche. Vous pouvez aussi appliquer un peu de lait maternel sur les plaies et gerçures. Le lait maternel contient en effet des agents anti-infectieux et des agents qui activent la multiplication cellulaire. Si vous avez la chance de pouvoir les faire sécher au soleil, profitez-en ! La vitamine D qu'il nous procure accélère le processus de cicatrisation.

Et bien sûr, la première chose à faire est de corriger la position lors de l’allaitement. La plupart du temps, le simple fait de corriger la position permet de soulager les douleurs.

 

Si cela ne suffit pas, votre médecin ou votre sage-femme vous presrira une pommade antibiotique le plus souvent. Des mères utilisent également les propriétés cicatrisantes du miel pour accélérer la cicatrisation comme on le ferait sur les plaies de grands brûlés. Cette solution fonctionne si l’on respecte un principe de précaution impératif à savoir utiliser du miel stérilisé que l’on peut trouver en pharmacie. En effet, le miel peut contenir une toxine botulique qui peut causer une affection neurologique chez le bébé de moins d'un an.

Comment distinguer les crevasses d’une infection ?

En cas de douleurs rebelles, il peut s’agir d’un champignon, que l’on appelle “muguet”, surtout si vous avez récemment pris des antibiotiques. Une alimentation trop riche en sucres peut également favoriser sa prolifération quand il est déjà là.

Ce type de levure dit “à candida” peut également provoquer des crevasses, ainsi que des douleurs et des brûlures.

Si c’est le cas, votre bébé peut développer des petites tâches blanches sur la langue qui ne partent pas après la tétée et présenter un fort érythème fessier.

Vérifiez sa bouche et faites examiner vos seins en cas de doute. Le muguet disparaît en quelques jours avec un traitement anti-fongique, et une prise de probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale.

Pour conclure

L’allaitement ne doit pas être douloureux, et les crevasses ne sont jamais une étape par laquelle les mamans doivent passer les premières semaines. Une crevasse est le signe d’une mauvaise position de votre bébé ou d’une succion inadéquate lors de l’allaitement, qui peut entraîner à terme une baisse de la lactation. Si les douleurs subsistent, consulter une consultante en allaitement qui sera vous guider au mieux pour corriger les choses.

SHARE

FAQ

Comment soigner une crevasse d’allaitement ?

Bien hydrater la zone, notamment les mamelons (une peau desséchée s’étire et se fend), par exemple avec de l’huile de coco ou une crème à base de lanoline qui aide à former une barrière protectrice sur la peau. 

Comment faire en cas de crevasse ?

Il est important de prendre soin de ses seins et de bien les hydrater. Une cause fréquente des crevasses est une mauvaise position et succion de bébé au sein, faites vous aider par une IBCLC pour corriger cela.