Take care mama

Avoir de la fièvre n’est pas une contre-indication pour l’allaitement, au contraire. L’allaitement va permettre de protéger votre bébé.

Le saviez-vous ?

Lorsque vous êtes malade pendant l’allaitement, vous transmettez via le lait maternel des facteurs protecteurs tels que des anticorps à votre bébé ! 

Quelques conseils

Allez voir votre médecin 
Demandez des médicaments compatibles allaitement
Montrez-lui les ressources du CRAT 
Prenez soin de vous (mangez sainement et hydratez-vous !)

Fièvre et allaitement

Est-ce que je vais contaminer mon bébé si j’ai de la fièvre pendant l’allaitement ?

Dans de nombreuses maladies (grippe, covid etc.), la maman peut être contagieuse avant même que les premiers symptômes ou la fièvre n’apparaissent.

 

Dans la mesure où la maman et le bébé sont toujours en contact, ce dernier est, dans la plupart des cas, déjà exposé au virus. L'arrêt de l’allaitement n'est pas nécessaire, voire contre-indiqué. Interrompre l'allaitement au moment où le bébé a le plus besoin des anticorps et autres substances anti-inflammatoires et immunomodulatrices du lait maternel est contre-productif. Ces facteurs protègent les nourrissons contre l'infection et diminuent la gravité des symptômes même s’ils développent la maladie à leur tour. Une rhinite est l'un des meilleurs exemples de maladie pendant laquelle il est préférable de continuer à allaiter[1]. 

 

La poursuite de l’allaitement peut permettre au bébé de bénéficier des anticorps produits par la maman et qui sont transmis via le lait maternel[2]. Ces anticorps présents dans le lait, permettront à l’enfant de mieux combattre une infection ou tout simplement d’éviter que celui-ci ne soit contaminé. Voir également notre article sur le Lait maternel et immunité et Covid et allaitement.

Quelles sont les précautions à prendre en cas de fièvre pendant l’allaitement ?

Connaître les médicaments compatibles avec l’allaitement

Pendant la grossesse, de nombreux traitements médicamenteux sont délivrés avec la plus grande prudence. Une fois que le bébé est né, ces règles strictes ne s’appliquent plus et le médecin décide au cas par cas de la meilleure solution thérapeutique. 

 

Il s'appuie sur le CRAT pour s’assurer de la compatibilité de votre traitement avec l'allaitement. Pour chaque spécialité médicamenteuse des règles existent qui permettent de déterminer s’il peut être administré à une mère allaitante sans risquer de nuire à son bébé. Le médecin vérifie par exemple la Relative Infant Dose (RID) à savoir la dose de médicament reçue par le bébé en fonction de celle reçue par sa mère. En dessous de 10% de cette dose, le traitement est sans danger. La RID est inférieure à 1% pour la plupart des médicaments utilisés.

 

Par exemple, pour ce qui concerne le paracétamol ou l’ibuprofène, ils sont transférés à des doses faibles dans le lait maternel. D’après les études ils peuvent être pris pendant l’allaitement[3].

Pour en savoir plus sur les anesthésiants compatibles avec l’allaitement, allez voir notre article sur le sujet. 

Prendre soin de son alimentation pour récupérer plus vite

Lorsque la fièvre survient, il peut arriver que la fatigue entraîne une diminution de l’alimentation et de l’hydratation chez la jeune maman. On peut moins ressentir la faim et la soif.

 

On veille donc à prendre soin de soi, bien se nourrir et bien s'hydrater !

En conclusion

Dans la majorité des cas de maladies de la maman, le maintien de l’allaitement de son bébé est possible voire encouragé !


Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à demander des conseils à son médecin, à vérifier la température de son enfant, et évidemment ne pas se lancer dans l'automédication.

SHARE

LA JOLLY NEWSLETTER

RECEVEZ DES NEWS À CROQUER

FAQ

Puis-je prendre du paracétamol en allaitant ?

Oui le paracétamol est compatible avec l’allaitement. Vous pouvez également prendre de l’ibuprofène. 

Puis-je allaiter si j’ai le covid ?

Le fait d’avoir le covid ne doit pas vous faire arrêter l’allaitement. Au contraire, votre lait transmettra des facteurs protecteurs à votre bébé qui a déjà été exposé avant même que vous ne sachiez que vous étiez malade. 

Quel médicament est compatible avec l'allaitement ?

Pour connaître les médicaments compatibles avec l’allaitement, le mieux est de se rendre sur le site du CRAT.