Le saviez-vous ?

Il vaut mieux donner le biberon à l’horizontale pour que bébé puisse respecter son rythme. 

Quelques conseils

Privilégiez une tétine assez volumineuse, mais avec une base pas trop large.
Choisissez une tétine avec un débit lent.
Essayez d’autres alternatives (flan, cuillère, etc)

Comment faire accepter le biberon à un bébé allaité ?

Quelle est la différence entre la prise au sein et celle au biberon ?

Bébé va faire appel à deux techniques différentes de succion au sein et au biberon.

Sein

- Sa bouche est grand ouverte pour attraper le mamelon et l'auréole
- Ses lèvres sont "ourlées", pliées
- La Langue de bébé est devant et passe au dessus de sa lèvre inférieure

Biberon

- La bouche de bébé est bien fermée
- Les lèvres sont pincées sur la tétine
- La langue est l'arrière de la bouche et aspire le lait hors du biberon

Qu’est-ce que la “confusion sein/tétine” ?

Une préférence de débit : la principale raison de la confusion sein tétine

Le bébé se met à refuser le sein par ‘paresse” car le débit du biberon est plus rapide, alors qu’au sein il doit faire un effort pour téter.  Le bébé qui prend un biberon serait de plus immédiatement récompensé par l’écoulement de lait tandis que le bébé au sein doit attendre le réflexe d’éjection pour en recevoir.

Une difficulté à téter efficacement

Le bébé n’arrive plus à téter efficacement et à extraire le lait du sein. Le bébé va se mettre à moins bien téter, prendre moins de lait. 


De plus en plus d'experts avancent que cette difficulté serait révélatrice d'une fragilité de la succion en amont, qui empêcherait à l'enfant de s'adapter lorsqu’une tétine est introduit. Ce n’est alors pas tellement la tétine qui est en cause ou le contenant, mais un trouble sous jacent qui va l'empêcher de s’adapter.

Les causes de ce trouble peuvent être diverses :  freins non détectés, difficulté de coordination succion et déglutition…Il est important d’explorer ces causes plutôt que de montrer du doigt tel ou tel contenant.

Comment bien choisir la tétine et le biberon ?

Il existe de nombreux types de tétines de biberon sur le marché. Choisir une bonne tétine est très important, pour limiter une éventuelle confusion sein-tétine, et un rejet du sein. 

Pour bien la choisir, privilégiez une tétine assez volumineuse, mais avec une base pas trop large

La bouche du bébé doit être bien remplie, et la tétine doit arriver assez loin dans sa gorge, pour toucher son palais mou, comme lors de la tétée. Si votre enfant avait tendance à repousser le sein de la langue lorsqu’il a des reflux ou nausées, il fera la même chose avec le biberon. Dans ce cas mettez progressivement la tétine dans sa bouche.


La Leche League conseille d’utiliser des tétines standards plutôt que des tétines physiologiques, qui reproduisent mieux la succion au sein. La tétine doit être la plus souple possible (privilégiez le silicone au latex). Une tétine souple s’adapte en effet à la bouche et à la succion du bébé, et non l’inverse.

Enfin, choisissez une tétine avec un débit lent

Le mieux est de choisir au début le débit le plus lent possible. Au sein votre bébé doit fournir des efforts pour recevoir le lait.


Vous n’avez pas besoin de changer les tétines au fur et à mesure que votre bébé grandit (le débit ne change pas au sein au fur et à mesure des mois), mais vous pouvez rester sur un débit 0 ou 1, sauf si le débit est vraiment trop lent.
 

Pour savoir si le débit de la tétine est adapté, vous pouvez vous fier à la durée du biberon : si votre enfant boit son biberon en 5 à 10 minutes, le débit est beaucoup trop rapide, et il faut passer sur une tétine au débit plus faible. Si votre bébé met en revanche plus de 30 minutes pour terminer un biberon, le débit est sûrement trop lent et bébé risque de se fatiguer pour boire.
 

Dans le cadre d’un allaitement mixte, il faut faire particulièrement attention au risque de confusion sein-tétine. La principale raison de la confusion sein tétine est une préférence de débit. Le bébé se met à refuser le sein par ‘paresse” car le débit du biberon est plus rapide, alors qu’au sein il doit faire un effort pour téter. 

Comment donner le biberon ?

<span> On donne le biberon à l’horizontale </span>


On voit souvent des bébés allongés pour boire leur biberon. Or un bébé couché ou même semi-couché ne maîtrise plus vraiment le rythme, et subit le flux du biberon. 
 

Vous pouvez essayer une autre méthode, recommandée par la Leche League, le “biberon “à l’horizontale”. Cette méthode permettrait de limiter les reflux, et l’ingestion d’air chez votre bébé, et de respecter sa physiologie (comme lors de l'allaitement au sein, en faisant des pauses, et en contrôlant son débit).

Quelques conseils pour une prise du biberon la plus physiologique possible

–    Bébé est assis droit sur vos genoux pour prendre son biberon
–    Le biberon est alors tenu parallèle au sol, et non à la verticale, comme c’est le plus souvent pratiqué. Le lait doit toujours être à l’horizontal dans la bouteille. De cette façon, le bébé boit uniquement ce qui lui faut, et à son rythme, comme dans l’allaitement
–    N’introduisez pas la tétine de force dans la bouche de bébé, mais proposez-lui près de sa bouche ou de son nez, en faisant des petits mouvements et attendez qu’il la prenne. Comme dans l’allaitement au sein, il ne faut pas le forcer.
–    Attendez ensuite que bébé prenne 2 ou 3 gorgées, puis descendez le biberon pour que la tétine se vide
–    Remettez alors le biberon à l'horizontal quand bébé est prêt et réclame à nouveau et ainsi de suite jusqu’à ce que le biberon soit vide
–    Quand le biberon est presque vide, on peut alors incliner le bébé à 45 degrés pour qu’il n’avale pas trop d’air

Autres astuces

–    Bien chauffer le lait à 37 degrés pour se rapprocher le plus possible de la température du lait maternel
–    Après avoir chauffé le lait maternel, vous pouvez faire tremper 1 minute la tétine dans le lait maternel chaud (ou sous l’eau chaude s’il s’agit de lait infantile)
–    N’attendez pas que votre bébé ait faim pour lui proposer à boire (encore plus très faim aka pleurs), car cela risque d’être encore plus difficile, mais proposez lui plutôt sur les premiers signes de faim
–    Faites des tests avec votre lait avant d’en congeler trop. Certaines mamans ont en effet un lait maternel avec une forte concentration en lipases, qui provoquent un changement d’odeur (comme du savon) que certains bébés n’aiment pas. Si c’est votre cas, avant d’en congeler d’avantage et de risquer que votre bébé le refuse, préchauffer votre lait avant de le congeler. Pour en savoir plus, consultez à ce sujet notre article “Comment conservez le lait maternel”.
–    Si votre bébé refuse le lait, ne le forcez pas à boire

Pensez à d'autres contenants que le biberon

Le biberon n'est pas la seule option quand vous n'êtes pas là. Voici d'autres contenants qui ne demanderont pas au bébé de téter, mais de laper.

La soft cup

La soft cup est un biberon cuillère qui peut être une bonne alternative si bébé rencontre des difficultés pour téter. Elle peut être utilisée dès la naissance, ou quand la maman reprend le travail.


Son embout permet une prise du lait en douceur, de façon contrôlée.  Bébé ne tétera pas mais lapera le lait.

La babycup ou verre

La babycup ressemble à un petit verre gradué, adaptée aux petites mains. Elle peut passer au lave vaisselle et est sans bisphénol A ni phtalate.


C'est une bonne option pour donner du lait à un bébé allaité qui est gardé. Il faut placer le lait contre la bouche du bébé pour qu'il puisse laper à son rythme.

La cuillère

On peut aussi utiliser une cuillère à café toute simple. Bébé va alors laper le lait. Une cuillère à café contient environ 5mL de lait.

Sous forme de flan

Quand vous commencez à diversifier bébé, vous pouvez  également lui fabriquer des flans de lait maternel en utilisant de l'agar agar.

Si vous passez à un allaitement mixte

L’OMS recommande un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois, et une poursuite de l’allaitement jusqu’à 24 mois, dans le cadre d’une alimentation de table. L’allaitement est cependant un choix personnel, et chaque maman, chaque bébé, chaque allaitement est différent. Soyez bienveillantes envers vous-même, et souvenez-vous qu’il n’y a jamais de “petite” durée d’allaitement.


Que vous allaitiez ou non, le lait doit rester jusqu’à 12 mois l’aliment de base de bébé.

Pour conclure

Le biberon n'est pas la seule possibilité pour donner du lait à votre enfant si vous n'êtes pas là. Vous pouvez explorer d'autres contenants, n'hésitez pas à vous faire conseiller par une conseillère en lactation IBCLC si vous rencontrez la moindre difficulté.  

POURQUOI CE PRODUIT ?

Pour un allaitement serein, l'accompagnement est primordial. C’est pourquoi nous avons conçu ce pack coaching, pour vous accompagner dans les grandes étapes de votre allaitement avec une consultante en lactation IBCLC. Retrouvez aussi nos snacks gourmands avec du fenugrec ou du moringa pour booster votre lactation. 

Profitez de 10% de remise en vous inscrivant à notre newsletter.

Pack Coaching Allaitement

Pack Coaching Allaitement

Voici notre coaching pack allaitement pour vous accompagner durant cette merveilleuse aventure. Nous y avons inclus nos produits spécialement conçus pour l’allaitement, pour donner un coup de boost à votre lactation ou simplement pour vous faire du bien tout en vous faisant plaisir.

 

Et parce l’accompagnement est crucial pour un allaitement serein, bénéficiez d’une consultation avec une consultante en lactation IBCLC pour répondre à toutes vos questions.

Voici notre coaching pack allaitement pour vous accompagner durant cette merveilleuse aventure. Nous y avons inclus nos produits spécialement conçus pour l’allaitement, pour donner un coup de boost à votre lactation ou simplement pour vous faire du bien tout en vous faisant plaisir.

 

Et parce l’accompagnement est crucial pour un allaitement serein, bénéficiez d’une consultation avec une consultante en lactation IBCLC pour répondre à toutes vos questions.

Voici notre coaching pack allaitement pour vous accompagner durant cette merveilleuse aventure. Nous y avons inclus nos produits spécialement conçus pour l’allaitement, pour donner un coup de boost à votre lactation ou simplement pour vous faire du bien tout en vous faisant plaisir.

 

Et parce l’accompagnement est crucial pour un allaitement serein, bénéficiez d’une consultation avec une consultante en lactation IBCLC pour répondre à toutes vos questions.

Voici notre coaching pack allaitement pour vous accompagner durant cette merveilleuse aventure. Nous y avons inclus nos produits spécialement conçus pour l’allaitement, pour donner un coup de boost à votre lactation ou simplement pour vous faire du bien tout en vous faisant plaisir.

 

Et parce l’accompagnement est crucial pour un allaitement serein, bénéficiez d’une consultation avec une consultante en lactation IBCLC pour répondre à toutes vos questions.

107€

SHARE

LA JOLLY NEWSLETTER

RECEVEZ DES NEWS À CROQUER

FAQ

Quel biberon quand on allaite ?

Privilégiez une tétine assez volumineuse, mais avec une base pas trop large, et choisissez-en une avec un débit lent.

Puis-je allaiter et donner le biberon ?

Il est possible d’allaiter et de donner le biberon en suivant quelques bonnes pratiques.

Comment mixer allaitement et biberon ?

Attendez au moins que l’allaitement soit bien installé. Ensuite, remplacez progressivement 1 à 2 tétées par jour pour que bébé puisse s’habituer.