Quelques conseils

Pour limiter les douleurs, il est important de :

  • Jouer sur son hygiène de vie 
  • Limiter la fatigue 
  • Limiter le stress 

Astuces

Les antispasmodiques peuvent se trouver dans l’alimentation ! Essayez le curcuma et le safran. 

Vous pouvez également tester les infusions de mélisse qui vont décontracter les muscles lisses. 

Le saviez-vous ?

Le magnésium est un puissant antispasmodique ! Les études montrent qu’il est efficace notamment pour diminuer les symptômes du syndrome prémenstruel. 

Une alternative aux anti douleurs ?

Nos nutrishots Happy periods, avec des extraits de gingembre et de safran, aux effets scientifiquement prouvés !

Quels sont les antispasmodiques naturels ?

Quand on souffre d’endométriose ou de règles douloureuses, les menstruations arrivent souvent avec beaucoup d’appréhension. Les maux de ventre peuvent être violents et le système digestif y est tout particulièrement sensible. 

Pour soulager ces troubles menstruels, il est bien sûr possible d’avoir recours à des médicaments. Cependant, à terme, leur impact n’est pas anodin et peut fatiguer votre foie. Nous vous avons donc préparé une liste de produits naturels et simples à utiliser pour vous accompagner vers des règles plus sereines.

Quelles sont les principales causes nécessitant des antispasmodiques naturels ?

En naturopathie, on s’efforce de chercher la cause du déséquilibre. Le but est d'agir dessus naturellement et gagner en bien-être. Alors quand il s’agit de soulager des règles douloureuses, on travaille en amont pour en déterminer la ou les causes mais aussi en aval pour calmer les douleurs.

 

Parmi ces causes, on retrouve très souvent des facteurs comme l’inflammation chronique qu’un mode de vie adapté peut soulager.

 

En dehors des ajustements en termes d’hygiène de vie, il est possible d’agir sur la santé de son cycle en agissant sur certains facteurs inflammatoires notamment :

Le stress

Que l’on se sente stressée ou non, nos modes de vie sont extrêmement intenses. Nous sommes exposées à des sources de stress continu, qui sur le long terme peuvent impacter notre santé hormonale. Certaines plantes comme la camomille ou la mélisse sont utilisées pour calmer la nervosité et améliorer l’humeur.

La fatigue

La fatigue liée au manque de sommeil perturbe l’équilibre nerveux et hormonal. Elle impacte aussi la qualité de la flore intestinale. Ces paramètres vont influer sur la qualité des cycles menstruels et les crampes. Pour retrouver un sommeil de qualité, on instaure une routine avant d’aller dormir que l’on optimise grâce à la camomille matricaire. On peut aussi s’aider d’huiles essentielles réconfortantes comme la lavande ou la marjolaine.

Quels aliments peuvent être utilisés comme antispasmodiques naturels ?

L’alimentation peut être utilisée comme antispasmodique naturel, que ce soit des composés anti-inflammatoires ou encore ayant des propriétés bénéfiques sur le bien-être. 

Le curcuma

S’il est capital de revoir sa manière de s’alimenter au quotidien lorsque l’on veut mieux vivre ses règles, il est aussi important de vous aider d’aliments naturellement anti-inflammatoires comme le curcuma. Cette épice venue d’Inde contient un principe actif, appelé curcumine, qui aide à réduire les douleurs de règles [1]. Associé au poivre, son absorption est décuplée.

Le safran

On aime aussi le safran, dont la fonction emménagogue et son action sur la régulation de certaines hormones du stress (comme le cortisol) améliorent le confort pendant et avant les règles. Des études ont également mis en évidence un effet positif sur l’humeur avant et pendant les règles Il serait particulièrement indiqué pour soulager  syndrome prémenstruel [2][3].

Le magnésium

Certains minéraux comme le magnésium, un antispasmodique naturel, sont très intéressants en cas de règles douloureuses en plus d'être vitaux pour notre santé et notre équilibre hormonal. Certaines études ont montré que le magnésium permettrait une réduction significative de l’intensité et de la durée du syndrome prémenstruel (mood change, angoisse, dépression, ballonnements, douleurs dans la poitrine, rétention d’eau..)[4]. On l’utilise à la fois en prévention et pendant les crises, car il réduit la quantité de prostaglandines dans le corps et décontracte les fibres musculaires à l’origine des crampes [5].

Pour en savoir plus sur les bienfaits du magnésium, allez voir notre article sur le sujet. 

Pour en savoir plus sur l'impact de l'inflammation sur notre santé hormonale, et comment celle-ci peut impacter les douleurs durant le cycle, consultez notre article Alimentation et Inflammation.

 

Nos nutrishots de plantes bio Happy periods contiennent du safran, du fenouil, du gingembre et de l'ortie. Ils seront votre allié pour combattre les douleurs de règles.

Quelles plantes utiliser comme antispasmodiques naturels ?

Lorsque les règles arrivent, l’inflammation et le phénomène de crampe s’intensifient avec à la clé douleurs au ventre, diarrhées et grosse fatigue.

 

Bonne nouvelle, dame nature a un plan B. Voici quelques solutions naturelles qui devraient vous aider à lutter contre les douleurs.

Les plantes pour décontracter les tissus et soulager les spasmes

On utilise le pouvoir des plantes ! En huiles essentielles antispasmodiques comme la Camomille ou le Basilic Tropical. 

En infusion, on opte pour la mélisse, une plante qui décontracte les muscles lisses en prévision des crampes et agit également sur l’humeur.

Si vous possédez une baignoire, prendre un bon bain chaud juste avant ou pendant les règles peut vous aider à décontracter les tissus musculaires et soulager le stress mais aussi la sensation de crampes. Pour en décupler les effets, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle d’agrumes. Rien de tel contre la douleur !

Soutenir la digestion

La digestion est souvent mise à mal pendant cette phase du cycle. Pour cela, on utilise quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée en inhalation ou mélangées à une huile végétale en application locale.

Reminéraliser

Les saignements qui surviennent pendant les règles s’accompagnent d’une perte importante de nutriments et cela nous fatigue. Pendant les règles, on pense à utiliser des plantes riches en vitamines et minéraux comme l’ortie. On la consomme au choix : en concentré, en infusion ou en condiment.

En conclusion

En résumé, quand il s’agit de retrouver naturellement plus de confort lors de ses règles, il est capital de travailler en amont en améliorant son hygiène de vie. En complément, certaines plantes, des antispasmodiques naturels, renferment de nombreux atouts pour agir sur le stress, l’humeur, les troubles de la digestion et bien sûr les douleurs.

 

Attention à ne pas vous auto-complémenter ou à utiliser des huiles essentielles sans un conseil de médecin, pharmacien ou naturopathe formé à l’aromathérapie.

 

Il est également préférable de faire appel à un naturopathe pour se faire accompagner et proposer un accompagnement sur mesure.

 

Ces conseils ne se substituent pas à l'avis d'un médecin ou à un traitement médical en cours.

 

Article rédigé par Alix d’Antras
Alors qu’elle commençait ses études de naturopathie, elle a expérimenté le parcours difficile du désir d’un enfant qui n’arrive pas. Diagnostiquée SOPK, elle a très vite axé sa formation et ses recherches personnelles sur les moyens naturels de rétablir son équilibre hormonal et d’optimiser sa fertilité. 
Aujourd’hui naturopathe à Paris et maman d’Edouard, un petit garçon de 6 mois, elle se décrit comme naturopathe au féminin car aider les femmes à devenir actrices de leur santé est vraiment ce qui la passionne.

Instagram

SHARE

LA JOLLY NEWSLETTER

RECEVEZ DES NEWS À CROQUER

FAQ

Quel est le meilleur antispasmodique ?

Si vous souhaitez vous supplémenter, prenez du magnésium ! Il aide à prévenir les crises en décontractant les fibres à l’origine des crampes.

Quels sont les antispasmodiques naturels ?

Il existe différents types d’antispasmodiques naturels. Vous pouvez prendre du curcuma ou du safran, qui ont des propriétés bénéfiques au-delà des spasmes. En infusion, vous pouvez prendre de la mélisse, une plante qui décontracte les muscles lisses en prévision des crampes et agit également sur l’humeur.

Comment calmer les spasmes dans le ventre ?

Essayez de bouger. Cela va activer votre circulation et limiter les spasmes. Au contraire, si vous vous repliez sur vous-même, cela peut donner la sensation de soulager mais ça ne dure qu’un temps et peut aggraver les spasmes.