-20% sur une sélection de produits grossesse avec le code PREGNANCYWEEK et un cadeau surprise jusqu'à ce soir minuit dans toutes vos commandes de 60€ et plus !

logo
cart

26/04/2022

Café et grossesse : attention à votre consommation

La caféine est naturellement présente dans plus de 60 plantes, comme le café, le thé, le kola, le guarana, le maté et même dans le chocolat. Une fois ingérée, elle est rapidement distribuée dans l’organisme et elle est capable de passer la barrière placentaire.

Did you know ?

La théine et la caféine sont en réalité la même molécule !

Quelques conseils

Attention au décaféiné car bien souvent c’est du chlore qui est utilisé pour supprimer la caféine. Si vous voulez quand même en consommer, choisissez-le bio, en grains, avec une torréfaction à l’ancienne. Buvez votre café éloigné des repas (au moins 2 heures après un repas) pour éviter les carences nutritionnelles que peut engendrer le café (la caféine diminue l’absorption de fer).

Dites nous tout

Et vous, avez-vous pris ou prenez-vous du café pendant votre grossesse ?

Non, je n’aime pas ça.
Non, je n’osais pas.
Occasionnellement
Régulièrement
Tous les jours !

Café et grossesse : quelles sont les recommandations ?

Dans l’avis relatif à l’évaluation des risques liés à la consommation de boissons dites « énergisantes », l’Anses recommande aux femmes enceintes d’éviter de les consommer en raison du risque de retard de croissance du fœtus lié à la caféine, et de ne pas consommer plus de 2 à 3 tasses de café léger par jour [1].

Une consommation maximale de 200 mg par jour de caféine apparaît comme sans danger pour la grossesse [2].

Quelques teneurs en caféine pour vous aider à vous repérer

collapse

Théine et caféine, la même chose !

collapse

Des études montrent que c’est sans danger à moins de 200mg par jour

collapse

D’après ces études, la consommation de caféine aux doses recommandées apparaît comme sans danger. Toutefois, de nombreuses autres études mettent en évidence des risques notables, et parfois même pour de faibles doses.

Quels sont les risques pour le bébé ?

Lorsqu'elle est consommée pendant la grossesse, la caféine traverse facilement le placenta, exposant le fœtus à des concentrations du produit similaires aux niveaux sanguins de la mère.

Le foetus ne métabolise pas la caféine

collapse

L’élimination de la caféine diminue avec l’avancée de la grossesse

collapse

La caféine diminue la synthèse d’hémoglobine chez l’enfant

collapse

L’exposition élevée à la caféine peut affecter le QI de l’enfant

collapse

La prise de caféine altère l’oxygénation du foetus

collapse

Plus de 150 mg de caféine par jour peut augmenter le risque de fausse couche

collapse

Une étude récente indique que 50mg de caféine agit sur le poids du foetus

collapse

Les nouveau-nés ont des symptômes de dépendance à la naissance

collapse

La caféine augmenterait le risque d’obésité

collapse

Quelques conseils sur la consommation de café

Si le café reste indispensable pour vous, conservez la tasse qui vous apporte le plus de plaisir dans la journée. Dégustez-le tranquillement, en conscience.

Optez pour un café bio, en grains, avec une torréfaction à l’ancienne. Fuyez au maximum le café industriel, les capsules (souvent plus riches en caféine) et évitez les cafés préparés au filtre en papier. Préparez votre café de préférence au percolateur.

Attention au décaféiné car bien souvent c’est du chlore qui est utilisé pour supprimer la caféine.

Tournez-vous vers un café Arabica plutôt que Robusta, ce dernier est deux fois plus riche en caféine et comme son goût est plus fort, vous aurez tendance à vouloir le sucrer (substituez le sucre par une goutte de sirop d’agave, une pincée de sucre complet ou de coco).

Pour faciliter la digestion de votre café, si vous l’allongez avec du lait, ajoutez un lait végétal plutôt que du lait de vache.

Buvez votre café éloigné des repas (au moins 2 heures après un repas) pour éviter les carences nutritionnelles que peut engendrer le café (la caféine diminue l’absorption de fer).

Quelques alternatives au café

Les infusions sont une excellente alternative au café. Sans caféine, vous bénéficiez de leurs vertus thérapeutiques. Vous pouvez consommer notre tisane Mama Time pour son côté gourmand, réchauffant et réconfortant !

Une autre alternative encore plus gourmande ? Notre poudre au cacao Mamaload ! Elle contient du collagène (qui agit entre autres sur les vergetures et les douleurs articulaires liées à la grossesse), elle est riche en biotine (le top pour vos cheveux et votre peau) et source de calcium !

Pour en savoir plus sur les alternatives au café, allez voir notre article sur le sujet.

Conclusion

Les études démontrent largement que la consommation de caféine est associée à des risques pour la grossesse, et que ces risques augmentent avec la quantité de caféine consommée.

Bien que certaines études et recommandations estiment que 200 mg de caféine est une quantité tolérable, d’autres études démontrent le contraire. Il faut donc prendre ces résultats avec précaution et limiter sa consommation tant que possible.

N’oublions pas que la consommation de caféine n’est pas sans conséquence pour la maman, cela peut perturber son sommeil mais également augmenter le risque d’avoir des remontées acides.

Sources

collapse

Share

Quel café pour femme enceinte ?

collapse

Est-ce que le café empêche la grossesse ?

collapse

Quel aliment éviter en début de grossesse ?

collapse

Sur le même thème