Livraison offerte à partir de 70 euros en France et 100 euros en Belgique et Luxembourg

logo
cart

27/04/2022

Les anesthésiants compatibles avec l'allaitement

Les médecins, les infirmières et les sages-femmes conseillent souvent aux mères de tirer et jeter leur lait maternel pendant 24 heures après une anesthésie pour éviter de transmettre des médicaments au nourrisson. Ce conseil, bien que prudent, est probablement dépassé.

Take care mama

De nombreux composés sont compatibles avec l’allaitement. Allez voir sur le site du CRAT pour savoir si un composé spécifique est ok ou non. Un principe général est que la mère peut reprendre l'allaitement une fois qu'elle est réveillée, stable et alerte après l'anesthésie.

Attention

La mépéridine et la codéine sont à éviter. La morphine et l’hydromorphone sont à surveiller.

Le saviez-vous ?

La douleur nuit à la réussite de l'allaitement. Il existe des anti douleurs compatibles avec l’allaitement, n’hésitez pas à vous renseigner.

Dites nous tout

Est-ce que vous avez été dans un de ces cas?

J’ai subi une anesthésie et j’ai pu allaiter juste après !
J’ai eu une anesthésie mais on m’a fait tirer et jeter mon lait…
J’ai eu une anesthésie et j’avais tiré mon lait à l’avance.

Quel est l'impact de l’anesthésie locale sur l’allaitement ?

LES COMPOSÉS A PRIORI COMPATIBLES

Les résultats de la recherche sur l’effet de la péridurale sur l’allaitement sont très controversés. Les péridurales sont des outils très efficaces de gestion de la douleur pendant le travail notamment, et de nombreux facteurs peuvent affecter la réussite de l'allaitement. Il est possible que la péridurale soit l'un de ces facteurs, de façon directe si la dose est élevée, ou de façon indirecte en augmentant les accouchements instrumentaux, l’administration d’ocytocine de synthèse, la durée du travail, etc.

Lidocaïne et bupivacaïne

collapse

Fentanyl

collapse

LES COMPOSÉS À SURVEILLER

Morphine

collapse

L’hydromorphone

collapse

CEUX À ÉVITER

Mépéridine

collapse

Codéine

collapse

LES COMPOSÉS A PRIORI COMPATIBLES

Propofol

collapse

Etomidate

collapse

Midazolam

collapse

Fentanyl

collapse

Néostigmine et glycopyrrolate

collapse

ABSENCE DE DONNÉES POUR CERTAINS

Kétamine

collapse

Gaz volatils

collapse

Agents bloquants neuromusculaires

collapse

Quelles sont les recommandations sur l’allaitement après une anesthésie ?

Le CRAT

Le CRAT est le centre de référence sur les agents tératogènes. Il indique que “en règle générale, la durée d’action des anesthésiques généraux est brève. Pour la plupart d’entre eux, il n’y a pas de mesure de leur passage dans le lait.” [16]

Selon le CRAT, “après une anesthésie générale chez une femme qui allaite, on peut proposer de reprendre l’allaitement dès que la mère est parfaitement réveillée et en mesure de s’occuper de son enfant.”

L’American Society of Anesthesiologists

L'American Society of Anesthesiologists a publié les recommandations suivantes à l'intention des mères qui allaitent et qui doivent subir une intervention chirurgicale [17] :

collapse

Conclusion

En résumé, la mépéridine doit être évitée chez la mère qui allaite. L'hydromorphone et la morphine doivent être utilisés avec prudence, sous surveillance. Aucune donnée n’est disponible sur la kétamine pour dire si elle peut être utilisée concomitamment à l’allaitement. Les autres composés peuvent a priori être utilisés pour les mamans qui allaitent.

Étant donné que les données sont limitées, un principe général est que la mère peut reprendre l'allaitement une fois qu'elle est réveillée, stable et alerte après l'anesthésie.

Sources

collapse

Share

Quand allaiter après anesthésie dentiste ?

collapse

Quel produit pour anesthésie dentaire ?

collapse

Quel anti douleur pendant l'allaitement ?

collapse

Sur le même thème