Take care mama

Ne soyez pas trop exigeante avec vous-même, le passage du sein au biberon ne se fera pas en une nuit!
Ne vous focalisez pas sur la quantité de lait absorbée, surtout les premières fois.
Allez-y à votre rythme et écoutez-vous.

Quelques conseils

Faites chauffer un petit peu le lait du biberon (le lait maternel étant naturellement tiède).
Choisissez une tétine physiologique, adaptée à la cavité buccale des nourrissons.
Créez un nouveau rituel, différent de celui de l’allaitement.

Mettre toutes les chances de son côté pour sevrer bébé

Quand arrêter d’allaiter bébé?

L’OMS recommande l’allaitement maternel exclusif jusqu’à l'âge de 6 mois, et une poursuite d’allaitement jusqu’à au moins 2 ans, en plus d’une diversification alimentaire. Jusqu’à 1 an, le lait, qu’il soit maternel ou infantile, doit rester l’alimentation de base de votre bébé. En France, moins d’un enfant sur 5 est allaité jusqu’à ses 6 mois [1].

 

Retrouvez plus d’informations sur l’allaitement dans l’article Quelle est la durée de l’allaitement?

 

Le sevrage peut être choisi ou subi et les raisons qui vous poussent à passer au biberon peuvent être diverses.

Les raisons de l'arrêt de l’allaitement

Reprise de travail
Manque de lait
Douleurs liées à l’allaitement
Confusion sein-tétine
Envie d’impliquer le deuxième parent 
Bébé ne souhaite plus prendre le sein
Envie d’une évolution dans la relation avec votre bébé

Retrouvez nos conseils pour éviter un sevrage imposé dans l’article Comment arrêter d’allaiter et sevrer bébé.

 

<span> Il n’y a pas de “bonne” durée d’allaitement, uniquement des durées recommandées. </span>

 

Le meilleur moment pour arrêter d’allaiter est celui qui vous convient et la décision de continuer ou d’arrêter l’allaitement vous appartient. A vous de faire votre choix en conscience.

Relativiser la fin de l’allaitement

Qu’elle soit choisie ou pas, la fin de l’allaitement peut être vécue très difficilement par certaines mères qui y voient la perte d’un lien fort et unique entre elles et leur bébé.

Take care mama

Il est normal de ressentir une forme de nostalgie, et même de tristesse, à l’idée d’arrêter d’allaiter votre bébé. C’est la fin d’une époque, celle où vous étiez absolument tout pour votre nourrisson, la mère protectrice, aimante et nourricière.

Une évolution du lien avec votre bébé

Votre bébé s’éveille, vous allez partager de nouvelles choses avec lui, peut être que le deuxième parent sera aussi plus impliqué. C’est l’avènement d’une nouvelle forme de partage entre vous, une ébauche de discussion même.

 

Votre bébé aura toujours besoin de vous, et ressentira toujours l’amour que vous lui transmettez avec son alimentation, que ce soit par le sein ou le biberon.

<span> C’est une page qui se tourne, mais un nouveau chapitre qui démarre! </span> 

Donnez-vous le temps

L’allaitement au sein est très instinctif pour votre bébé allaité depuis la naissance. Il n’y a rien de plus naturel pour lui et c'est pourquoi le passage au biberon peut se révéler compliqué. Nouvelle forme, nouvelle texture, nouvelle température du lait…tout est différent entre le sein et le biberon. Faites preuve de bienveillance et de patience avec votre enfant pour introduire ce nouvel objet nourricier, si étranger pour lui.

 

La durée du sevrage
 

Le sevrage du sein peut prendre différentes formes, il est unique pour chaque mère et chaque enfant. Ce n’est pas une science exacte!

 

Le biberon peut être introduit à différents rythmes et peut être plus ou moins régulier. Une mère peut souhaiter remplacer une tétée par jour, tous les jours ou non.

 

Certaines mères vont réussir à poursuivre leur allaitement maternel avec un ou deux biberons par jour alors que d’autres auront une production de lait qui diminue très rapidement dès l’introduction d’un biberon quotidien.

 

On considère que le sevrage dure un mois, mais ce n’est pas une science exacte! Offrez-vous le plus long délai possible pour vous donner à tous les deux le droit de refuser l’introduction du biberon, de n’avoir pas envie, de ne pas y arriver et de recommencer le lendemain.

 

L’allaitement mixte peut durer plus longtemps si l'accommodation au biberon prend plus de temps pour bébé. Allez-y en douceur, la meilleure durée de sevrage est celle qui vous correspond, à vous et à votre bébé.

 

Donner le biberon offre une interaction différente de celle de l’allaitement. Parce qu’il n’est plus enfoui contre votre sein mais tourné vers vous, vous profitez du visage de votre bébé en lui donnant le biberon. L’occasion de percevoir chaque jour de nouvelles émotions et expressions.

 

Choisissez une approche graduée

 

Si le sevrage de votre nourrisson est un choix, alors c’est vous qui fixez son bon déroulement et sa durée. S’il est lié à la reprise du travail, à un manque de lait ou à des douleurs, vous avez alors une date limite.


Que le sevrage soit choisi ou imposé, vous pouvez toujours choisir de sevrer bébé en douceur en lui proposant de commencer à boire au biberon plus tôt. Vous profiterez d’une transition plus agréable et moins stressante qui ne vous laissera aucune inquiétude quant à la capacité de votre enfant à se nourrir sans vous.


Entre 3 et 5 mois, bébé prend en moyenne 4 repas par jour. Vous pouvez commencer par remplacer une tétée quotidienne, en conservant les tétées du matin et du soir et en donnant un biberon dans la journée. 
 

Lorsque ce biberon quotidien est accepté par votre bébé, conservez ce rythme pendant une semaine avant d’en introduire un second. Au fil des semaines, vous pourrez introduire de plus en plus de biberons dans votre routine.
 

Take care mama. Ne vous focalisez pas sur la quantité de lait absorbée, surtout les premières fois.
 

Rassurez-vous, la fin de l’allaitement ne rime pas forcément avec disparition des tétées. Il est possible que bébé vous réclame de temps à autre le sein, d’autant plus s’il est malade ou fatigué, jusqu’à cesser complètement de lui-même.

 

Ne soyez pas trop exigeante avec vous-même, le passage du sein au biberon ne se fera pas en une nuit! Allez-y à votre rythme et écoutez-vous.

 

Créez un nouveau rituel

 

Introduisez une routine calme et rassurante que bébé associera avec le repas au biberon, cela peut vous aider à faire la transition plus facilement.

Rassurez votre bébé

Commencez et terminez le biberon par un câlin, une histoire, une comptine, une chanson…

Privilégiez un temps calme

Où vous êtes en tête à tête avec votre bébé.

Pratiquez le peau à peau

Comme le contact avec le biberon remplacera bientôt le contact avec votre sein, prenez le temps d’un câlin peau contre peau avec votre bébé en le posant contre votre poitrine. Bercé par les battements de votre cœur et détendu par votre chaleur, il se laissera aller plus facilement à son nouveau repas, avec moins de peur et de frustration.

Choisir le biberon adapté à votre bébé

Il existe une grande variété de biberons et tous ne sont pas adaptés à votre bébé. Quand vous faites le choix de sevrer bébé, prenez le temps de passer en revue les différents biberons. Il se peut que vous soyez obligée de changer de biberon au cours du sevrage si vous sentez que bébé ne l’apprécie pas.
Les critères du choix de biberon

Une taille appropriée

Si vous souhaitez que bébé tienne son biberon, il faut que sa forme et son poids soient adaptés à sa prise en main.

Avec une matière saine

Le verre, l’inox et le silicone (plus léger) sont des bonnes options.

L’intérêt d’une tétine physiologique

La tétine du biberon remplace progressivement votre mamelon. Sa forme, sa texture ainsi que le débit du lait aspiré sont différents. Grâce à sa forme asymétrique, la tétine physiologique favorise la transition sein - biberon en s’adaptant à la bouche et au palais des nourrissons. Elle est très souple et ne demande aucun effort pour boire.

Une tétine qui aura un débit assez lent

Pour éviter que bébé soit dérangé par un débit de lait trop rapide. Et oui, avec un biberon, le lait coule plus vite qu’au sein! Un repas au biberon devrait durer environ 15 à 20 minutes. Si votre bébé prend son biberon en 5 minutes, le débit est sûrement trop rapide. Si, en revanche, le repas dure entre 30 et 45 minutes, il vous faut opter pour une tétine avec un débit plus rapide.

Si vous cherchez un biberon en silicone médical, les bibRonds de la marque Elhée sont pratiques, légers et incassables! Elhée propose aussi des tétines physiologiques en 3 débits: lent, moyen et rapide pour s’adapter au rythme de l’enfant. Elles sont extra souples et s’adaptent parfaitement à la cavité buccale de bébé. Les tétines sont également équipées d’une valve anti-colique conçue pour réduire l’absorption d’air et faciliter la digestion des tout-petits.

Quelques conseils pour que bébé accepte le biberon

Changez de place entre les phases d’allaitement et les repas pris au biberon

Essayez de créer un nouveau rituel pour le repas au biberon, différent de celui de l’allaitement pour que bébé ne cherche pas automatiquement la tétée. 

Penchez le biberon en le donnant

Pour éviter que bébé ne se sente submergé par le lait, prenez le en position assise ou semi-assise sur vos genoux par exemple, en soutenant avec une main le haut de son dos et sa tête. Placez le biberon presque horizontalement, pour que votre bébé aille chercher son lait, et puisse contrôler le débit. Quand le biberon est trop penché, le bébé a tendance à boire très vite et à avaler de l’air car il ne peut pas contrôler le débit du lait. 

Laissez une autre personne donner les premiers biberons.

Pour faciliter la transition émotionnelle, même si c’est un peu dur, laissez le deuxième parent donner les premiers biberons à votre enfant. Le bébé aura alors son attention portée ailleurs que sur son repas.

Faites doucement chauffer le lait

Votre enfant est habitué à téter un lait naturellement tiède, à la sortie du sein. En réchauffant doucement le lait du biberon, il acceptera peut-être plus facilement son nouveau repas. 

Conclusion

Le sevrage est une étape par laquelle passent toutes les mamans avec leur bébé. Qu’il soit choisi ou imposé, le sevrage n’est pas toujours évident à mettre en place. 

 

En cas de doute, faites-vous accompagner par une consultante en lactation IBCLC.

POURQUOI CE PRODUIT ?

Pour un allaitement serein, l'accompagnement est primordial. C’est pourquoi nous avons conçu ce pack coaching, pour vous accompagner dans les grandes étapes de votre allaitement avec un IBCLC, dont le sevrage. Retrouvez aussi nos snacks gourmands pour accompagner votre postpartum. Profitez de 10% de remise en vous inscrivant à notre newsletter.

Pack Coaching Allaitement

Pack Coaching Allaitement

Voici notre coaching pack allaitement pour vous accompagner durant cette merveilleuse aventure. Nous y avons inclus nos produits spécialement conçus pour l’allaitement, pour donner un coup de boost à votre lactation ou simplement pour vous faire du bien tout en vous faisant plaisir.

 

Et parce l’accompagnement est crucial pour un allaitement serein, bénéficiez d’une consultation avec une consultante en lactation IBCLC pour répondre à toutes vos questions.

Voici notre coaching pack allaitement pour vous accompagner durant cette merveilleuse aventure. Nous y avons inclus nos produits spécialement conçus pour l’allaitement, pour donner un coup de boost à votre lactation ou simplement pour vous faire du bien tout en vous faisant plaisir.

 

Et parce l’accompagnement est crucial pour un allaitement serein, bénéficiez d’une consultation avec une consultante en lactation IBCLC pour répondre à toutes vos questions.

Voici notre coaching pack allaitement pour vous accompagner durant cette merveilleuse aventure. Nous y avons inclus nos produits spécialement conçus pour l’allaitement, pour donner un coup de boost à votre lactation ou simplement pour vous faire du bien tout en vous faisant plaisir.

 

Et parce l’accompagnement est crucial pour un allaitement serein, bénéficiez d’une consultation avec une consultante en lactation IBCLC pour répondre à toutes vos questions.

Voici notre coaching pack allaitement pour vous accompagner durant cette merveilleuse aventure. Nous y avons inclus nos produits spécialement conçus pour l’allaitement, pour donner un coup de boost à votre lactation ou simplement pour vous faire du bien tout en vous faisant plaisir.

 

Et parce l’accompagnement est crucial pour un allaitement serein, bénéficiez d’une consultation avec une consultante en lactation IBCLC pour répondre à toutes vos questions.

107€

SHARE

LA JOLLY NEWSLETTER

RECEVEZ DES NEWS À CROQUER

FAQ

Combien de temps dure le sevrage ?

On considère que le sevrage dure un mois, mais ce n’est pas une science exacte! L’allaitement mixte peut durer plus longtemps si l'accommodation au biberon prend plus de temps pour bébé. La meilleure durée de sevrage est celle qui vous correspond, à vous et à votre bébé.

Comment choisir le biberon ?

Choisissez un biberon avec une matière saine qui soit pratique et transportable facilement. Préférez les tétines physiologiques, idéales pour la transition sein-biberon.