CYCLE

Réguler l’humeur
Équilibrer les hormones
Booster la fertilité

Le saviez vous ?

Les vitamines B6, B9 et B12 sont impliquées dans le même cycle dans l’organisme et travaillent ensemble ! 

STATS

50 à 75% des femmes enceintes ont des apports insuffisants en B6.

La vitamine B6 : en quoi est-elle si essentielle ?

Quelle importance de la vitamine B6 dans l’organisme ?

Les rôles de la vitamine B6

 

La vitamine B6 est un micronutriment essentiel pour plus de 100 enzymes impliquées dans le métabolisme des acides aminés, des lipides et du glucose. Elle joue un rôle dans le développement cognitif car les enzymes dépendantes de cette vitamine sont essentielles, entre autres, à la biosynthèse des neurotransmetteurs (sérotonine, dopamine, etc). Elle a également une action sur la fonction immunitaire et sur la formation des globules rouges [1]. 
 

Les apports journaliers recommandés en vitamine B6 pour la population générale sont de 1.4 mg par jour. 
 

Quel est le lien entre vitamine B6, B9 et B12 ? 

 

La vitamine B6 joue un rôle dans le cycle de la méthylation, qui est un processus métabolique vital. 

La méthylation

La méthylation est indispensable pour l’entretien, la réparation et la fabrication de nos cellules, la communication intracellulaire, et plus particulièrement, l’héritage d’informations épigénétiques d’une cellule mère aux cellules filles lors de la division cellulaire (qui est le mode de reproduction des cellules). 

La vitamine B6 est liée aux vitamines B9 et B12

Le processus de méthylation consiste en la transmission d’un groupe méthyle (un atome de carbone lié à 3 atomes d’hydrogènes, ou CH3) d’une molécule à une autre. Dans l’organisme, la vitamine B9 (folates) donne son groupe méthyl à la vitamine B12, qui transmet ensuite ce groupement à une autre molécule, l’homocystéine. La dernière étape du cycle consiste à dégrader l’homocystéine. Cette réaction finale se fait en partie grâce à la présence de vitamine B6 [2]. 

Quelles sont les personnes à risque d’une carence ?
 

Les maladies rénales graves, l'insuffisance rénale chronique et d'autres maladies rénales peuvent entraîner une carence en vitamine B6. 

En outre, elle peut également résulter de syndromes de malabsorption, tels que la maladie cœliaque, la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. 

Certaines maladies génétiques, comme l'homocystinurie, peuvent également provoquer une carence en vitamine B6. 

Certains médicaments, comme les antiépileptiques, peuvent entraîner une carence sur le long terme [3].

 

La carence isolée en vitamine B6 est rare. Un statut inadéquat en vitamine B6 est généralement associé à de faibles concentrations d'autres vitamines du complexe B, comme la vitamine B12 et la vitamine B9.

Quelle importance de la vitamine B6 dans le cycle féminin ?

Vitamine B6 et cycle menstruel

 

La vitamine B6 a de nombreux bienfaits pour le cycle menstruel. 

Bénéfiques pour les symptômes associés à l’humeur

La vitamine B6 peut agir sur des symptômes tels que l'anxiété, l'irritabilité et la tension nerveuse prémenstruelle. Son efficacité pourrait être due à son rôle de cofacteur dans la biosynthèse des neurotransmetteurs, dont la sérotonine qui est notamment impliquée dans la régulation de l’humeur et de l’anxiété, et la dopamine qui est généralement appelée l’hormone du bien être [4] .

Elle contribue à réguler l’activité hormonale

Des taux élevés d'œstrogènes dans le sang et des taux faibles de progestérone sont également observés chez les personnes souffrant de symptômes prémenstruels. La vitamine B6 réduirait l'œstrogène sanguin, augmenterait la progestérone et entraînerait une amélioration des symptômes  [5]. 

Elle soutient le foie

La vitamine B6 soutient également le foie dans son action d’élimination de l’oestrogène, car cette vitamine est impliquée dans le cycle de méthylation dans le foie à l’origine de la détoxification  [6]. 

La vitamine B6 permet de diminuer les niveaux d’aldostérone

L’action de cette vitamine va encore plus loin. En effet, elle permet de diminuer les taux de l’hormone aldostérone. En excès, cette hormone va engendrer des symptômes tels que la rétention d’eau et de sel, des ballonnements abdominaux, de la mastalgie (douleur mammaire) et une prise de poids. En diminuant les taux de cette hormone, la vitamine B6 va permettre d’améliorer ces symptômes  [7].

Vitamine B6 et fertilité 

 

La vitamine B6 joue donc un rôle clé dans la régulation hormonale, en permettant le maintien de niveaux normaux d’oestrogène et de progestérone. Cette régulation hormonale est essentielle pour la fertilité. En effet, une progestérone pas assez robuste est problématique pour la fertilité. Dans ce cas, la phase lutéale (et ainsi le temps disponible à l’embryon pour venir s’implanter dans l’endomètre) est écourtée. En augmentant les niveaux de progestérone, la vitamine B6 joue un rôle dans la fertilité. 

 

Elle joue également un rôle dans la fertilité masculine ! Les chercheurs ont observé que des niveaux excessifs d'homocystéine dans le sperme sont associés à des embryons de moins bonne qualité et à des chances moindres de conception réussie, or la vitamine B6 permet la dégradation de l’homocystéine  [8].

 

Vitamine B6 et pilule contraceptive
 

La prise de vitamine B6 est également importante pour les personnes sous pilule contraceptive car elle provoque une déficience en vitamine B6. Une étude a montré que les personnes sous contraceptifs avaient plus de deux fois plus de carence en B6 que celles ne prenant pas la pilule [9].

Quels sont les besoins en vitamine B6 pendant la grossesse ?

Les besoins en vitamine B6 augmentent avec la grossesse. D’après l’ANSES, la référence nutritionnelle en vitamine B6 pour les femmes enceintes est de 1.8 mg/jour. Dans l’étude Elfe sur les femmes enceintes, ils ont mis en évidence que 50 à 75% de ces femmes avaient des apports inférieurs à la référence nutritionnelle. 
 

Vitamine B6 et santé dentaire
 

La vitamine B6 va jouer un rôle important dans la santé dentaire. Plusieurs études sur les effets de la supplémentation en vitamine B6 pendant la grossesse et le travail ont montré que cette supplémentation était associée à une diminution de l'incidence de la carie dentaire chez les femmes enceintes [10].
 

Vitamine B6, l’allié contre les nausées
 

Des nausées, accompagnées ou non de vomissements, sont signalées par près de 80 % des femmes pendant la grossesse [11]. Un essai portant sur des femmes enceintes a révélé que la prise de vitamine B6 toutes les 8 heures pendant 72 heures était efficace pour réduire les nausées et les vomissements de la grossesse. La vitamine B6 aide à réduire la gravité des nausées de grossesse [12]. 


Vitamine B6 et bébé 

 

Un faible statut en vitamine B6 chez la mère pourrait avoir des conséquences sur l’issue de la grossesse. Une étude a montré une association entre le risque de fausse couche et des taux sanguins élevés d'homocystéine [13]. De même, une autre étude a mis en évidence que de trop forts taux d’homocystéine pouvaient provoquer un risque de décollement ou de rupture du placenta [14]. Or il s’avère que les taux d'homocystéine peuvent être réduits avec de l'acide folique, de la vitamine B12 mais également de la vitamine B6, toutes trois de ces vitamines étant impliquées dans la synthèse de l’homocystéine.

 

Par ailleurs, dans une étude menée sur plus de 60 000 femmes enceintes, ils ont constaté que l’administration de vitamine B6 pendant la grossesse ne présentait pas de risque tératogène pour le fœtus (c’est-à-dire pas de risque de malformation foetale), mais au contraire que cela pouvait avoir un certain effet protecteur sur les malformations cardiovasculaires [15].

 

D’autre part, une déficience en vitamine B6 a été associée à de faibles scores APGAR (score reflétant la fonction circulatoire et respiratoire ainsi que l’état neurologique [16]) à la naissance chez le nouveau-né [17]. 

Quelle importance de la vitamine B6 pendant l’allaitement ?

Les besoins en vitamine B6 augmentent également au cours de la période de l’allaitement. D’après l’ANSES, la référence nutritionnelle en vitamine B6 pour les femmes allaitantes est de 1.7 mg/jour. 

 

Il s’avère que pour la vitamine B6, une étude a conclu que les concentrations dans le lait maternel et le statut du nourrisson reflètent certainement l'apport et le statut de la mère [18]. Par conséquent, si vous êtes déficiente en vitamine B6, il se peut que cela impacte la composition de votre lait. 

 

Une étude portant sur des femmes allaitantes a révélé qu'après 6 mois d'allaitement exclusif, 30% des cas de faible statut en vitamine B6 chez les mères allaitantes se reflétaient chez leurs nourrissons, les conséquences étant un ralentissement de la croissance. L'étude a conclu que pour certains nourrissons, le lait humain seul, sans aliments complémentaires, peut être insuffisant pour couvrir les besoins en vitamine B6 après l'âge de 6 mois [19].

Quelles sont les sources alimentaires de vitamine B6 ?

La vitamine B6 se trouve dans différents types d’aliments. Les plus riches étant les herbes, avec : la menthe (2.58 mg/100g), la laurier et le romarin (1.74 mg/100g), l’ail et l’oignon (1.65 mg/100g) et le basilic (1.34 mg/100g). 

 

On peut également trouver de la vitamine B6 dans les produits d’origine animale, comme dans le foie de veau ou de dinde (1 mg/100g), le saumon fumé ou la sole bouillie (1 mg/100g), la dinde (0.8 mg/100g), l’espadon et le maquereau (0.62 mg/100g) ou encore dans le jaune d’oeuf cuit (0.3 mg/100g). 

 

Les oléagineux et les graines contiennent également de la vitamine B6, le plus intéressant étant la pistache (1.4 mg/100g), mais on en trouve aussi dans les graines de tournesol (1.2 mg/100g), les graines de sésame (0.8 mg/100g), les graines de lin et les noisettes grillées (0.6 mg/100g) ou encore les noix de cajou et de macadamia (0.4 mg/100g). Le quinoa, avec 0.5 mg/100g est également intéressant à consommer. 

 

Les fruits et légumes sont moins riches en vitamine B6 mais en contiennent toutefois un apport intéressant. Pour les légumes, vous pouvez consommer des champignons (avec le shiitaké séché qui en contient près de 1 mg/100g), des poivrons (0.4 mg/100g), des tomates séchées (0.3 mg/100g) ou encore des choux de Bruxelles ou des poireaux (0.2 mg/100g). 

Au niveau des fruits, l’abricot sec (0.5 mg/100g), la banane, la cranberry et le pamplemousse (0.4 mg/100g) en sont des sources intéressantes. 

N’oublions pas les légumineuses, avec entre autres les lentilles et les pois chiches (0.5 mg/100g). 

Les compléments alimentaires de vitamine B6

La vitamine B6 se retrouve dans divers compléments, qu'elle soit seule ou présente dans les compléments multivitamines. Elle se trouve sous différentes formes, et donc sous différents noms. 

 

Pour la trouver, il faut chercher la présence des noms suivants : pyridoxine, pyridoxal, pyridoxamine, Chlorhydrate de pyridoxine, Pyridoxine 5-phosphate, Pyridoxal 5-phosphate, Pyridoxamine 5-phosphate et le Dipalmitate de pyridoxine.   

 

Did you know ? Nos snacks Pre moonies et After moonies sont enrichis en vitamine B6 ! Chaque bouchée couvre 75% de vos apports journaliers recommandés. 

Conclusion

La vitamine B6 est une vitamine essentielle pour l’organisme car elle joue un rôle dans de nombreuses périodes de la vie. Au cours du cycle féminin, elle va permettre de diminuer les symptômes du SPM. Pendant la grossesse, elle a été associée à une diminution des nausées et une carence en cette vitamine pourrait influer sur l’issue de la grossesse. 
 

Vous pouvez trouver de la vitamine B6 dans divers aliments, comme les graines et oléagineux, mais également dans certains compléments alimentaires. 

 

Attention à l’auto-supplémentation ! Avant toute décision de prise de complément, n’oubliez pas de demander l’avis de votre médecin ou d’un professionnel de santé, notamment pour vérifier le bon dosage.

SHARE

FAQ

Quel est le rôle de la vitamine B6 ?

C'est une vitamine hydrosoluble qui fait partie de la famille des vitamines du groupe B. Cette vitamine a des centaines de fonctions, et ne peut pas être utilisée sans vitamine B2. 


Elle joue un rôle dans le développement cognitif et dans la régulation hormonale. Elle a également une action sur la fonction immunitaire, sur la fatigue et sur la formation des globules rouges

Quels sont les aliments riches en vitamine B6 ?

La vitamine B6 est répandue dans l'alimentation, on la trouve essentiellement dans les abats (foie, rognons), viandes, poissons, légumes secs, céréales, oléagineux, graines et herbes. On en trouve également dans une moindre mesure dans les fruits et légumes. 

Quels sont les symptômes d'un manque de vitamine B6 ?

La carence en vitamine B6 est associée :

Inflammation de la langue

dermite (inflammation de la peau)

dépression

chéilite (inflammation des lèvres)

confusion

mauvaise immunité

 

Une insuffisance est souvent asymptompatique.  Les personnes présentant des concentrations limites de vitamine B6 ou une légère carence peuvent ne présenter aucun signe ou symptôme de carence pendant des mois, voire des années.

Certaines maladies comme la maladie de Crohn, les rectites hémorragiques ou encore la maladie coeliaque, ou la consommation d’alcool, peuvent entraîner une mauvaise absorption. 

Quel fruit contient le plus de vitamine B6 ?

Banane

Mais aussi papaye, orange, melon