Livraison offerte à partir de 70 euros en France et 100 euros en Belgique et Luxembourg

logo
cart

27/04/2022

Le mommy brain, ou le cerveau embrouillé en post partum

Mommy brain, mom brain, baby brain ou encore mamnésie. Autant de termes pour expliquer les changements qui se passent dans le cerveau d’une maman après l’accouchement, notamment cet état de perte de mémoire.

Take care mama

Le mommy brain existe pour de vrai rassurez-vous ! Les modifications hormonales ou encore directement dans le cerveau sont responsables de cet état, et c’est normal.

Le saviez vous ?

Le DHA joue un rôle très important dans le cerveau, notamment la mémoire. Par ailleurs, pendant votre grossesse et si vous allaitez, le DHA contribue au développement du cerveau de votre bébé.

Dites nous tout

Est-ce que vous connaissiez le mommy brain ?

Oui ça m’est arrivé j’oubliais tout…
Ça a même commencé pendant ma grossesse !
Non trop de chance super mémoire !

Qu’est-ce que le mommy brain ?

L'épuisement postnatal est le phénomène courant de la fatigue et de l'épuisement, associé à un sentiment de "cerveau de bébé".

Le terme "cerveau de bébé" englobe les symptômes de manque de concentration, de mémoire et de labilité émotionnelle (les émotions varient beaucoup plus facilement que par le passé, par exemple pleurer sans raison [1]). Un autre terme qui existe est le “brain fog”, ou "brouillard cérébral", qui désigne un ensemble de symptômes tels que des troubles de la mémoire, une incapacité à se concentrer, des difficultés à traiter les informations, de la fatigue et des pensées éparses.

Une étude a montré que les performances neurocomportementales se détériorent à partir de la deuxième semaine du post-partum et jusqu'à la fin de l'étude de 12 semaines par rapport au groupe contrôle, malgré des améliorations du sommeil post-partum [2].

Ces observations peuvent en partie s’expliquer par la perturbation du cycle de sommeil des femmes en postpartum, mais étant donné que cet état persiste, on peut supposer qu’il existe d’autres explications à ce phénomène. Les études évoquent plusieurs explications, notamment un impact hormonal, une modification directe dans le cerveau de la maman, mais également une implication de la nutrition.

Quels changements se produisent dans le cerveau de maman ?

De nombreux bouleversements se produisent après l’accouchement. Certains d’entre eux vont être en partie responsables du mommy brain.

Les variations hormonales

collapse

Une modification directement dans le cerveau

collapse

Quel est l’impact du DHA sur le mommy brain ?

Le DHA est un acide gras oméga 3 essentiel au fonctionnement normal du cerveau. Il est le principal acide gras oméga 3 présent dans la matière grise du cerveau (lieu des opérations mentales et du stockage des informations), représentant environ 15% de tous les acides gras [5].

L'épuisement du DHA cérébral est accru par les exigences physiologiques de la grossesse et de la lactation. Par ailleurs, après un cycle de reproduction, on observe une diminution de 18% des niveaux de DHA dans le cerveau [6]. Après la grossesse, les mères qui allaitent vont avoir des carences plus importantes en DHA que celles qui n’allaitent pas, mais aucune des deux ne retrouve un niveau normal en DHA à 6 semaines après l’accouchement [7]. De plus, les études montrent qu’un apport sous optimal en DHA diminue les niveaux de DHA dans le cerveau [8].

Le DHA agit sur la mémoire

collapse

Le DHA joue sur les niveaux de sérotonine

collapse

Le DHA Jolly Mama

Nous utilisons de l’huile de micro algue de schizochytrium, qui est naturellement riche en DHA et vegan. Notre snack Vanifique contient 200mg de DHA, et notre pâte à tartiner Crazy nut contient également 200mg pour 3 cuillères à café ! Si vous allaitez, notre snack Cho-chocolat contient également 200mg de DHA !

Est-ce que d’autres nutriments peuvent jouer sur le mommy brain ?

Comme le dit le Dr Oscar Serrallach, l’épuisement postnatal est en parti dû au fait que le placenta transmet de nombreux nutriments au bébé en pleine croissance pendant la grossesse, puisant dans les réserves maternelles (notamment pour les vitamines du groupe B et le DHA)[14]. Ce transfert de nutriments peut en partie expliquer le mommy brain.

Les vitamines B6, B9 et B12 jouent sur le mommy brain

collapse

Le magnésium agit sur la cognition

collapse

Comment surmonter le mommy brain ?

Utilisez des listes et mettez vous des rappels pour ne rien oublier.

Dormez quand vous le pouvez. Votre corps travaille dur et vous avez besoin de repos. Après la naissance, le sommeil est perturbé et le manque de sommeil peut avoir des effets cumulatifs, alors reposez-vous quand vous le pouvez.

N’hésitez pas à vous faire aider.

Ne vous inquiétez pas essayez de déstresser.

Soyez patient. Laissez à votre tête l'espace nécessaire pour effectuer ces changements et adaptations étonnants. Sachez que vous n'êtes pas seule et qu'il est prouvé que ces changements sont normaux.

Sources

collapse

Share

Sur le même thème