Frais de port offerts à partir de 70€ en France métropolitaine et 100€ en Belgique et Luxembourg

logo
cart

Diversification du nourrisson, notre guide

Diversification et allaitement, classique ou DME, le passage d’une alimentation liquide à solide est souvent un vrai casse-tête pour les parents. Nos articles vous aident à y voir plus clair !

Diversification et sevrage

La diversification du nourrisson ne signifie en aucun cas l’arrêt de l’allaitement. Le lait est l’aliment principal de l’enfant jusqu’à son premier anniversaire, et la nourriture solide représente surtout une découverte ! Il n’est pas non plus obligatoire de passer du lait maternel au lait artificiel, que l’on juge souvent à tort plus nourrissant.

La DME, qu’est-ce que c’est ?

Particulièrement adaptée aux bébés qui souhaitent s’alimenter seuls, la DME (Diversification Menée par l’Enfant) consiste à autonomiser son enfant. Il ou elle découvre les aliments par lui-même, en touchant les textures et en choisissant ce qu’il veut manger ou pas. Votre rôle consiste à lui présenter des repas équilibrés et adaptés à son âge, et à superviser pendant que bébé découvre ! Certains adorent, d’autres ne sont pas du tout intéressés. Le choix du mode de diversification alimentaire vous revient, en adéquation avec vos souhaits et votre enfant. Il n’en existe pas un meilleur que l’autre !

Allaitement et diversification

Les mères allaitantes sont parfois perdues face à la diversification. Faut-il réduire les tétées ? Compléter par du lait artificiel ? La réponse à ces deux questions est la même : non. La découverte des aliments solides impacte peu votre allaitement, sauf si c’est votre souhait ! Le lait maternel n’a pas une fonction uniquement nutritive, il est aussi apaisant, rassurant, et votre bébé ne risque pas de moins téter parce qu’il mange en plus des repas ou des purées.

Diversification et nuits complètes ?

Au risque d’en décevoir plus d’une, diversification ne rime pas forcément avec nuits complètes. Les réveils nocturnes de bébé ne sont pas toujours liés à la faim, il est donc inutile de tenter de lui offrir de la nourriture en quantité pour qu’il fasse ses nuits.

Vous aimerez aussi