Frais de port offerts à partir de 70€ en France métropolitaine et 100€ en Belgique et Luxembourg

logo
cart

27/04/2022

Collagène : quels bienfaits pendant la grossesse et après ?

Le collagène est la protéine la plus abondante et répandue du corps humain, elle assure une fonction d’élasticité, de souplesse et de résistance des tissus et organes, mais elle joue également un grand rôle dans l’interface mère-bébé pendant la grossesse.

Le saviez-vous ?

Le collagène est produit naturellement par le corps jusqu’à la vingtaine. Passé cet âge, sa production commence à chuter, les réserves sont alors vidées au fur et à mesure sans être remplacées…

Astuce

Un massage corporel et facial stimule le collagène naturellement. Il permet de bien hydrater la peau pouvant prévenir les vergetures.

Dites nous tout

Quelle est votre consommation de collagène ?

Seulement avec l’alimentation
Alimentation et complément
Seulement avec les compléments

Qu'est ce que le collagène et quel est son rôle ?

Le collagène est la protéine de structure la plus abondante du corps. Elle représente un quart des protéines de l’organisme et se retrouve dans de nombreux tissus (peau, ligaments, muscles, os, vaisseaux sanguins, tissus conjonctifs etc). Il existe, actuellement, 29 types de collagène différents connus divisés en différentes catégories en fonction de leur structure et de leur fonction. Parmi les plus importants, on retrouve les types I (peau, tendons, ligaments, os, dents, cartilage fibreux), II et III. Le collagène de type I est le plus abondant dans l’organisme. On retrouve le collagène de type IV au niveau de l’utérus [1].

Le collagène fait partie de la famille des protéines dites structurales. Il assure élasticité, souplesse, résistance, hydratation et cicatrisation aux structures du corps. Il est constitué de trois chaînes polypeptidiques enroulées sous forme d’hélice et composées chacune de millier d’acides aminés, d’élastine et de glycoprotéines. Il se présente dans le corps humain sous la forme d’un réseau de collagène, souvent comparé à de la “colle”, responsable de la cohésion des tissus et des organes, c’est une sorte de liant.

Comment évolue le collagène avec le temps ?

Le collagène est produit naturellement par le corps jusqu’à la vingtaine. Passé cet âge, sa production commence à chuter, le corps n’arrive plus à produire rapidement du collagène. Les réserves sont alors vidées au fur et à mesure sans être remplacées. A 35 ans, il ne reste plus que 80% de nos réserves de collagène [2].

Différents facteurs peuvent également accentuer la dégradation du collagène, notamment l’exposition au soleil, le tabac, la pollution ou encore certaines hormones.

Quelle est l’importance du collagène durant la grossesse ?

En dehors de ses rôles de structure dans l’organisme communs à chacun, le collagène a d’autres rôles bien spécifiques pendant la grossesse.

Le collagène est important pour le col de l’utérus

collapse

Le collagène joue un rôle dans les échanges mère-foetus

collapse

L’importance du collagène pour les vergetures

collapse

Le collagène aide pour les douleurs articulaires pendant la grossesse

collapse

Le collagène peut aider pour le sommeil

collapse

Quelle importance du collagène après l’accouchement ?

Le collagène est très important après l’accouchement. Il peut aider pour de nombreux symptômes en post partum.

L’importance du collagène pour la récupération post accouchement

collapse

Le bénéfice du collagène pour la perte cheveux post partum

collapse

L’importance du collagène pour la cicatrisation

collapse

Est-ce que les crèmes au collagène sont efficaces ?

Il existe des crèmes avec du collagène. Cependant, ces dernières sont peu absorbées et ne passent pas la barrière de l’épiderme. En effet, les molécules de collagène qu’elles contiennent sont trop grosses pour pénétrer les couches plus profondes de la peau [14]. Les crèmes et autres produits cosmétiques ont donc surtout un effet hydratant et lissant de la couche supérieure de la peau. Elles doivent également être appliquées théoriquement plusieurs fois par jour car leur effet est très limité dans le temps.

Un massage corporel et facial (pour le plaisir de toutes) est le bienvenu pour stimuler le collagène naturellement. Ces massages vous permettront de bien hydrater votre peau pouvant prévenir les vergetures. De plus il aura différents effets en fonction des zones du corps massé : concernant vos jambes il stimulera votre circulation sanguine permettant de prévenir des jambes lourdes, sur votre poitrine il permettra de la tonifier, sur votre ventre et vos hanches il vous permettra de conserver une peau lisse et souple !

Idée beurre nourrissant anti-vergetures : mélanger du beurre de karité, de l’huile d’avocat, d’huile végétale d’Inca Inchi et d’huile végétale de germe de blé.

Selon les résultats de ces études, la prise de peptides de collagène améliore l'hydratation et l'élasticité de la peau et contribue à réduire les rides au niveau du visage.[15]

Quelles sont les sources de collagène ?

Les aliments riches en collagène

Les aliments naturellement riches en collagène sont : le porc, le bœuf, le poulet ou encore le poisson.

Astuce : Si vous aimez le poulet et/ou le poisson, assurez-vous de consommer la peau qui est très riche en collagène.

Si vous voulez faire le plein de collagène, optez pour un bouillon de poulet ou de bœuf.

Le bouillon n’est pas à réserver uniquement au postpartum, mais peut-être un allié de choix durant la grossesse ou l’accouchement pour reprendre des forces. En plus il est très reminéralisant (riche en minéraux comme le fer, magnésium, zinc…) et faible en calories !

Le bouillon Mama Poule contient près de 6g de collagène par portion !

Il n’existe pas de collagène végétal car il ne peut être produit que par les animaux. Le collagène “sans produit animal” n’existe pas. Seuls les produits animaux contiennent du collagène.

Comment stimuler la production de collagène ?

Il est important de consommer des aliments riches en nutriments qui permettent de stimuler la production de collagène dans votre corps.

Vitamine C

collapse

Zinc

collapse

Vitamine E

collapse

Qu’en est-il des compléments alimentaires de collagène ?

On retrouve deux familles de collagène : le collagène marin (qui peut être extrait des poissons, algues, méduses, mollusques, etc) et le collagène de mammifères (porc, bovins).

Les compléments alimentaires sous forme de peptides de collagène (ou collagène hydrolysé) correspondent à des chaînes d’acides aminés plus courtes que celles qui composent le collagène dans notre corps. Ils partent ainsi plus vite dans la circulation sanguine pour être utilisés [16]. Le collagène va être ainsi directement absorbé par le corps, rendant donc ces compléments alimentaires plus efficaces.

Des études ont montré que des compléments alimentaires à base de collagène hydrolysé peuvent aider à prévenir l’apparition des vergetures et améliorer la fermeté de la peau [17].

Collagène marin ou collagène de mammifère ?

Le collagène marin présente des avantages par rapport au collagène de mammifère, car il peut être facilement extrait, il est soluble dans l'eau et il est sûr car il est exempt de risques de maladies animales et de pathogènes [18]. En effet, les épidémies d'encéphalopathie spongiforme bovine, d'encéphalopathie spongiforme transmissible et de fièvre aphteuse ont accru les préoccupations sanitaires concernant l'utilisation du collagène et des produits dérivés provenant d'animaux terrestres ces dernières années [19].

Par ailleurs, les peptides de collagène de poisson ont un effet antioxydant supérieur à celui des peptides de collagène de porc et de bovin en raison de leur teneur relativement élevée en glycine et proline (deux acides aminés) et de leur hydrophobie relativement élevée qui facilite l'augmentation de la solubilité des lipides [20].

Les peptides de collagène marin sont biologiquement actifs, ils ont des propriétés chimiques et physiques améliorées et une fonction renforcée [21], ainsi qu'un certain nombre de propriétés bioactives telles que des activités antioxydantes, anti-vieillissement de la peau, antimicrobiennes, anti-hypertensives et de cicatrisation[22].

Existe-t-il un risque avec la consommation de collagène ?

La dose journalière du collagène sous forme de peptide de collagène est de 2,5 à 5 grammes par jour (soit 2500 à 5000 mg par jour) concernant les effets sur la peau[23]. Pour un effet sur le soulagement des articulations la dose journalière de collagène hydrolysé est de 10 grammes par jour et 40 mg par jour pour le collagène de type II[24].

Le collagène est un apport d’acides aminés non essentiels, déjà fabriqués par le corps humain.

La principale précaution à prendre est au niveau des doses journalières (pour ne pas risquer un sur-dosage).

Concernant les femmes enceintes ou allaitantes, cet apport doit être entre 70 et 100 grammes par jour, toutes sources confondues.

En conclusion

Vous l’aurez compris, le collagène est l’une des protéines les plus abondantes du corps humain et sa supplémentation, ou une supplémentation en nutriments pouvant stimuler sa production, n’est pas à mettre de côté surtout pendant ou après une grossesse ! Il est important pour de nombreuses fonctions générales, telles que le maintien de l’élasticité et de l’hydratation de la peau par exemple, et pendant ou après la grossesse, notamment au niveau de l’interface mère-foetus où son expression est primordiale. Il permet également de lutter contre les petits désagréments qui l’accompagnent: vergetures, douleurs articulaires et perte de cheveux !

Sources

collapse

Share

Quand prendre du collagène ?

collapse

Quel est le meilleur collagène pour la peau ?

collapse

Quels sont les bienfaits du collagène ?

collapse

Sur le même thème