Livraison offerte à partir de 70 euros en France et 100 euros en Belgique et Luxembourg

logo
cart

27/04/2022

Le lait maternel pollué : info ou intox ?

Selon un récent article de l'UFC Que Choisir, le lait maternel serait "de loin l'aliment le plus pollué auquel l'humain est confronté". Le lait maternel est-il vraiment pollué comme certains le laissent penser ? On a mené l’enquête !

Take care mama

N’ayez pas peur des polluants dans le lait maternel. Même s’il était contaminé, les études montrent qu’il reste meilleur pour votre bébé que les laits pour nourrissons.

Le saviez vous ?

Le lait maternel contient des antioxydants qui pourraient compenser l'impact néfaste de la pollution subie par l'enfant lors de la grossesse.

Quelques conseils

On privilégie les fruits et légumes bio, ils auront d’ailleurs un profil nutritionnel plus intéressant. On les lave bien (la peau est le plus contaminé).

Nous sommes entourés de polluants de toutes sortes, parfois de composées chimiques, des métaux lourds, des ondes éléctromagnétiques...

Il est donc "normal" dans une certaine mesure que notre lait contienne des polluants.

Quels sont les plus gros contaminants ?

Dioxine

collapse

Mercure

collapse

DDT

collapse

PCB

collapse

Est-ce qu’il faut s’inquiéter de la composition du lait maternel ?

Les recherches des dernières années montrent que même légèrement pollué, le lait maternel reste de loin le meilleur choix pour les bébés !! Et le meilleur pour notre planète déjà bien polluée.

L’allaitement aurait des effets protecteurs sur ces contaminants

collapse

Allaiter : bon pour l’écologie !

collapse

Les personnes les plus à risque d’avoir des polluants

collapse

Quel est l’effet du lait maternel sur les polluants ?

Selon un chercheur Américain, le Dr. Goldman, le lait maternel permet au système immunitaire de bébé d’augmenter ses défenses en contenant notamment des facteurs anti-inflammatoires, des probiotiques, qui rendent le tract digestif plus résistant aux pathogènes, dont les polluants [7].

Ils contiendrait de nombreux antioxydants qui pourraient compenser l'impact néfaste de la pollution subie par l'enfant lors de la grossesse. Dans les études menées dans des zones très polluées par les PCB, l’exposition in utero a effectivement des effets négatifs sur le développement des enfants, alors que l’allaitement n’en a pas. Et dans certaines de ces études, il semblerait que l’allaitement maternel pourrait en effet atténuer les effets d’une exposition durant la grossesse [8].

Bien sûr il n'y a pas d'antidote magique dans le lait maternel, mais ce que les chercheurs s'accordent à dire, c'est que les bénéfices de l'allaitement sont largement supérieurs à une exposition potentielle à des toxines.

Comment essayer de se protéger au mieux ?

Bien sûr, on ne doit pas se satisfaire de la situation actuelle, et sans tomber dans la psychose, on peut essayer de limiter au maximum son exposition aux polluants, pour bébé et pour soi.

Bien choisir ses fruits et légumes

collapse

Faire attention à l’eau qu’on consomme

collapse

Adapter son alimentation (animaux, poissons, etc)

collapse

Faire attention aux produits et matériaux qu’on utilise

collapse

Ne pas perdre de poids trop vite

collapse

Faire attention aux cosmétiques

collapse

Le saviez-vous ?

Les polluants agissent aussi sur notre cycle et notre santé hormonale et féminine. Les perturbateurs endocriniens sont souvent des xéno oestrogènes : ils agissent sur nos récepteurs hormonaux, en influençant les processus de synthèse, de sécrétion, de transport, de stockage, de libération d’action ou d’élimination des hormones. Ils peuvent ainsi dérégler le cycle hormonal et augmenter le risque de cancer.

Souvent on pense que le fait d'être exposé à très peu de perturbateurs endocriniens en quantité fait qu'on est hors de danger. Or notre propre système endocrinien fonctionne avec de toutes petites quantités d'hormones, et de toutes petites quantités de perturbateurs endocriniens ont la capacité de considérablement perturber notre équilibre hormonal.

Donc pour avoir un cycle régulier, sans douleurs, on commence déjà par faire attention à s'en éloigner le plus possible [9].

Sources

collapse

Share

Quelles sont les contre-indications de l'allaitement maternel ?

collapse

Est-ce que je peux allaiter si j'ai le Covid ?

collapse

Quels sont les avantages de l'allaitement maternel ?

collapse

Sur le même thème