Livraison offerte à partir de 70 euros en France et 100 euros en Belgique et Luxembourg

logo
cart

27/04/2022

Fièvre et allaitement

Etat grippal ou poussée de fièvre, la jeune maman peut s’interroger sur la poursuite de l’allaitement pendant un épisode fiévreux. Vais-je contaminer mon enfant ? Mon lait est-il toujours aussi bon pour mon bébé ? Y-a-t-il des précautions à prendre lors de l’allaitement ? Lors d’un épisode de fièvre, l’allaitement du bébé peut être poursuivi sans problème. La fièvre n’est pas une contre-indication pour maintenir l’allaitement, au contraire !

Take care mama

Avoir de la fièvre n’est pas une contre-indication pour l’allaitement, au contraire. L’allaitement va permettre de protéger votre bébé.

Le saviez-vous ?

Lorsque vous êtes malade pendant l’allaitement, vous transmettez via le lait maternel des facteurs protecteurs tels que des anticorps à votre bébé !

Quelques conseils

Allez voir votre médecin Demandez des médicaments compatibles allaitement Montrez-lui les ressources du CRAT Prenez soin de vous (mangez sainement et hydratez-vous !)

Dites nous tout

Avez-vous eu de la fièvre pendant votre allaitement ?

Oui et j’ai stoppé l’allaitement…
Oui mais j’ai continué d’allaiter !
non.

Est-ce que je vais contaminer mon bébé si j’ai de la fièvre pendant l’allaitement ?

Dans de nombreuses maladies (grippe, covid etc.), la maman peut être contagieuse avant même que les premiers symptômes ou la fièvre n’apparaissent.

Dans la mesure où la maman et le bébé sont toujours en contact, ce dernier est, dans la plupart des cas, déjà exposé au virus. L'arrêt de l’allaitement n'est pas nécessaire, voire contre-indiqué. Interrompre l'allaitement au moment où le bébé a le plus besoin des anticorps et autres substances anti-inflammatoires et immunomodulatrices du lait maternel est contre-productif. Ces facteurs protègent les nourrissons contre l'infection et diminuent la gravité des symptômes même s’ils développent la maladie à leur tour. Une rhinite est l'un des meilleurs exemples de maladie pendant laquelle il est préférable de continuer à allaiter[1].

La poursuite de l’allaitement peut permettre au bébé de bénéficier des anticorps produits par la maman et qui sont transmis via le lait maternel[2]. Ces anticorps présents dans le lait, permettront à l’enfant de mieux combattre une infection ou tout simplement d’éviter que celui-ci ne soit contaminé. Voir également notre article sur le Lait maternel et immunité et Covid et allaitement.

Quelles sont les précautions à prendre en cas de fièvre pendant l’allaitement ?

Connaître les médicaments compatibles avec l’allaitement

collapse

Prendre soin de son alimentation pour récupérer plus vite

collapse

En conclusion

Dans la majorité des cas de maladies de la maman, le maintien de l’allaitement de son bébé est possible voire encouragé !

Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à demander des conseils à son médecin, à vérifier la température de son enfant, et évidemment ne pas se lancer dans l'automédication.

Sources

collapse

Share

Puis-je prendre du paracétamol en allaitant ?

collapse

Puis-je allaiter si j’ai le covid ?

collapse

Quel médicament est compatible avec l'allaitement ?

collapse

Sur le même thème