Livraison offerte à partir de 70 euros en France et 100 euros en Belgique et Luxembourg

logo
cart

27/04/2022

Comment tirer son lait?

Tirer votre lait peut être utile en cas de séparation avec votre bébé, de nécessité de donner un coup de boost à votre lactation, pour mettre vos mamelons au repos de la succion de votre bébé le temps qu’ils guérissent, au moment du retour au travail ou encore en cas de séparation ponctuelle.

Tire-lait

Vous pouvez utiliser un tire-lait si : Vous êtes séparés à la naissance Votre bébé est né prématurément Vous reprenez le travail Vous souhaitez vous absenter parfois

Important

Le tire-lait n’est pas obligatoire sauf cas ci-dessus ! On fait confiance à bébé et on allaite à la demande. Tirer son lait ne doit pas faire mal !

Astuce

Après la séance de tire-lait, vous pouvez mettre vos accessoires utilisés du tire-lait dans un sac de congélation et au frigo. Cela vous évitera de les laver après chaque tirage. Vous pouvez les laver ainsi au retour à la maison, une fois par 24h. Attention ceci n'est valable que pour les bébés nés à terme et en bonne santé et contre-indiqué pour le don de lait.

Quelques conseils

Ayez tout ce qu’il vous faut à portée de main avant de commencer une session Installez-vous confortablement Regarder des photos de votre bébé si vous tirez votre lait au travail peut aider à vous détendre et donc à tirer plus ! N’hésitez pas à consulter une consultante en lactation IBCLC pour vous aider

Vous pouvez en avoir besoin également si votre bébé est né en avance et que vous ne pouvez pas l’allaiter dès la naissance.

Certaines mères constatent aussi que leur bébé a du mal à vraiment s’accrocher au sein au tout début et dans ce cas, elles vont lui donner un coup de pouce en installant leur lactation sans son aide.

Tirer son lait nécessite un bon tire-lait, bien réglé et adapté à votre utilisation, et surtout un peu de pratique.

Pour vous aider, nous avons sélectionné certains des meilleurs conseils des consultantes en lactation IBCLC.

Quand utiliser un tire-lait ?

Lors des premières semaines de l'allaitement, votre bébé va vous aider à mettre en route votre lactation. Il va téter autant qu’il lui faudra pour couvrir ses besoins. Plus il tète, plus votre corps va produire de lait.

Si vous êtes séparée de votre bébé à la naissance, que votre bébé ne peut s’alimenter au sein (problème de succion), ou qu’il est né prématurément, un tire-lait peut vous aider dans les premières semaines de l’allaitement pour mettre en route et maintenir votre lactation. Privilégiez alors un tire-lait de qualité hospitalière, et tirez votre lait pour atteindre 100 minutes de stimulation quotidienne réparties en 8 à 12 tirages toutes les 24 heures pour vous rapprocher autant que possible de ce que ferait un bébé efficace au sein.

Après ces premières semaines, tirer votre lait peut être utile si vous devez vous absenter, ou si vous voulez constituer une petite réserve en vue d’un retour au travail. Dans ce cas, vous pouvez commencer à tirer votre lait une fois par jour, après une tétée. Il arrive parfois que votre bébé soit pleinement rassasié en ne prenant qu’un sein, vous pouvez alors en profiter pour récupérer le lait du second et le stocker.

Vous devez vous absenter une journée complète et vous vous demandez quelle quantité de lait prévoir à l’avance ? A partir du moment où votre bébé a dépassé l’âge de 15 jours et ce, jusqu’à ses 6 mois, vous compterez 750-800 ml de lait environ pour 24h. Aussi étonnant que cela puisse paraître, une fois que la lactation est installée, elle se maintient à peu près au même niveau sur la durée de l’allaitement exclusif.

Comment utiliser un tire-lait ?

A partir du moment où l’allaitement est bien installé, on considère que le tire-lait n’égale pas l’efficacité du bébé au sein. Ainsi, les quantités de lait que vous obtenez en tirant votre lait ne sont pas le reflet exact de ce que consomme votre bébé. Il est possible de ne récolter que quelques gouttes les premières fois, mais cela ne veut pas dire que vous n’avez pas ou plus de lait. Avec un peu de pratique, le lait se met à couler en plus grande quantité. Si ce n’est pas le cas, il est bon de demander conseil à une consultante en lactation IBCLC ou de voir avec un loueur professionnel si le matériel que vous utilisez ou bien ses accessoires sont adaptés à votre besoin et à votre profil.

EN PRATIQUE

Massez vos deux seins, réchauffez-les pour les mettre en condition

  • Tirez 10, 12, 15 minutes max lors de la première séance sur les deux seins.

  • Si vous utilisez un tire-lait électrique, commencez par une vitesse de succion faible à modérée. Vous resterez attentive à vos sensations. Utiliser un tire-lait ne doit pas être douloureux

  • Trouvez le meilleur moment pour tirer votre lait. Des études ont montré que l’on obtient un meilleur rendement si on tire 30 à 45 minutes après le début d’une tétée. Certaines femmes préfèrent tirer leur lait une tétée sur deux.

  • Tirer son lait demande de l'entraînement. Il est fréquent que le rythme de croisière viennent après 2-3 jours d’essai

  • N’attendez pas d’avoir les seins trop remplis pour tirer votre lait, mais faites-le fréquemment en respectant le rythme que vous aurez défini.

  • Vous pouvez acheter un bustier de tirage pour disposer ainsi d’un “kit mains libres”, qui vous permettra de tirer votre lait sans tenir les embouts.

VOTRE TIRE-LAIT DOIT VOUS ÊTRE ADAPTÉ

  • Vérifiez bien que les téterelles ne sont ni trop petites ni trop grandes. Votre mamelon doit pouvoir circuler librement dans le tunnel de la téterelle. Vous ne devez pas ressentir ni frottement ni douleur

  • Si le tirage de lait est douloureux, c’est que vous devez changer la vitesse, la force d’aspiration ou encore la téterelle. Parfois, il sera utile de changer de modèle de tire-lait

  • N’hésitez pas à demander l’aide d’une consultante en lactation IBCLC pour vous aider, en cas de difficultés.

SOYEZ PRÉPARÉE AVANT DE TIRER VOTRE LAIT

Ayez tout ce qu’il vous faut à portée de main avant de commencer une session : une boisson, un encas, vos récipients de recueil, un bon livre, de la musique. Installez-vous confortablement, dans un endroit calme et intime. Le stress peut bloquer la production d’ocytocine, l’hormone qui déclenche l’éjection du lait maternel. Écoutez de la musique, regardez une série, ou des photos de votre bébé. Dégustez un snack qui vous fait plaisir.

ATTENTION A L’HYGIENE

N’oubliez pas de vous laver les mains avant de commencer

  • Bien nettoyer les différents accessoires (téterelles, petite membrane par laquelle le lait coule..) à l’eau chaude savonneuse, et de les faire sécher (jamais au torchon qui est un nid à microbes) à l’air libre avant de les ranger.

  • Après la séance de tire-lait, vous pouvez placer les accessoires du tire-lait dans un sac de congélation zippé et au réfrigérateur. Cela vous évitera de les laver systématiquement après chaque tirage. Vous pouvez les laver ainsi au retour à la maison, une fois par 24h. Attention ceci n'est valable que pour les bébés nés à terme et en bonne santé. Ce protocole adapté n’est pas adapté au don de lait pour un bébé prématuré ou malade. Un protocole d’hygiène plus strict sera alors requis.

Comment choisir son tire-lait ?

Pour choisir le tire-lait qu’il vous faut, il y a quelques éléments à considérer.

Pouvoir tirer les deux seins en même temps

collapse

Vitesse

collapse

Bruit

collapse

Poids

collapse

Téterelles

collapse

Programmes

collapse

Pour le charger

collapse

Quels sont les différents tire-lait ?

Les tire-lait manuels

Ce tire-lait n’est pas remboursé, et vous pouvez l’acheter dans les grandes surfaces ou pharmacies. Il est peu encombrant, ne fait pas de bruit, et ne demande pas d’électricité. Il est idéal si vous voulez vous en servir pour une utilisation ponctuelle, et si votre allaitement est déjà bien établi. De nombreuses marques commercialisent des tire-laits : Avent, Dodie, Medela... L’avantage de Medela est que la plupart de leur tire-lait sont vendus avec plusieurs téterelles, ce qui vous permet de déterminer laquelle vous convient le mieux.

Les tire-lait électriques de location

Ce sont la “Rolls” des tire-laits. Ils sont beaucoup plus chers, mais vous pouvez les louer et leur location sera prise en charge partiellement ou totalement par la sécurité sociale et votre mutuelle, avec une prescription médicale (n’hésitez pas à demander une ordonnance à votre sage-femme, votre gynécologue ou votre médecin généraliste). Celle-ci sera à renouveler toutes les 10 semaines selon la réglementation française.

Les tire-lait nouvelle génération

Des startups comme Willow ou Elvie ont mis au point des tire-laits portables et silencieux, qui permettent de tirer son lait de façon très discrète sans fil et sans électricité, pendant les transports par exemple. Les embouts se placent directement dans votre soutien-gorge. Le lait est recueilli dans des petits sachets qui se calent facilement et vous permettent d’avoir les mains complètement libres pendant le tirage.

Comment Jolly Mama peut vous aider avec votre production de lait ?

Pour celles qui souhaitent continuer leur allaitement après la reprise du travail, avoir une petite réserve de lait maternel congelé peut être une bonne solution. Cela vous servira le premier jour de séparation avec bébé, et vous permettra d’avoir un peu de “rab” si jamais vous ne pouvez pas tirer autant de lait que bébé en consomme. L’équivalent de 2 jours de réserve selon l’âge et la consommation de bébé est parfait.

Nos snacks sont sources de vitamines et minéraux, pour vous faire du bien et vous aider à bien vous nourrir les premières semaines et après, notamment des bons gras (200 mg de DHA par carré)

Notre gamme allaitement contient du fenugrec pour vous aider à booster votre production de lait et faire une petite réserve, si votre allaitement est bien en place par ailleurs.

Mais ce n’est qu’un ingrédient parmi d’autres, puisque l’important est d’abord et avant tout de « nourish the mama » !

Pour conclure

Grâce à nos astuces, tirer son lait devrait être plus facile !

Et pour en savoir plus sur les modes de conservation de votre lait maternel, consultez notre article "Comment conserver le lait maternel".

Sources

collapse

Share

Quand tirer son lait avant ou après la tétée ?

collapse

Quand et combien de fois tirer son lait ?

collapse

Quand commencer à tirer son lait maternel ?

collapse

Sur le même thème