-20% sur une sélection de produits grossesse avec le code PREGNANCYWEEK et un cadeau surprise jusqu'à ce soir minuit dans toutes vos commandes de 60€ et plus !

logo
cart

15/06/2022

Allaitement et travail : mode d'emploi

La principale raison pour laquelle les femmes mettent un terme à leur allaitement est le retour au travail. Chaque semaine supplémentaire de congé augmente en moyenne la durée de l'allaitement de presque une demi-semaine.

Take care mama

Le vrai secret pour concilier allaitement et retour au travail est de savoir que c’est possible.

Le saviez-vous ?

Si vous faites partie d’une entreprise de plus de 100 salariés, votre employeur doit également offrir dans vos locaux ou à proximité une salle pour l’allaitement, pour tirer votre lait pour votre bébé dans les meilleures conditions.

Dites nous tout

Est-ce que vous avez continué d’allaiter en reprenant le travail ?

Oui j’ai pu !!
Non c’était trop compliqué…
Non je n’ai pas voulu.

Pas étonnant que chez nos voisins scandinaves, où le congé maternité est de 12 mois, les taux d’allaitement soient proches de 100% à la naissance, et encore de 40% à 9 mois…

Pourtant reprendre le travail ne signifie pas forcément un arrêt programmé de l’allaitement. Le premier pas est de savoir que c’est possible (et sans fatigue accrue!), à condition de connaître certaines astuces et de savoir comment s’organiser.

Tirer son lait pour continuer à allaiter son bébé

Pour les mamans qui retournent travailler après leur congé maternité et qui souhaiteraient continuer à allaiter leur bébé, tirer son lait maternel permet de continuer la lactation, et de prolonger l’allaitement de bébé sur la durée.

Des études récentes ont montré que les mamans qui continuaient à allaiter leur enfant après leur retour au travail s’absentent moins pour s’occuper de leur enfant malade (presque 3 fois moins, du fait des effets immunitaires protecteurs du lait maternel). C’est donc un bébé moins malade lors de son entrée à la crèche ou chez la nourrice, et moins de fatigue pour toute la famille. Certaines études sur la santé des bébés évoquent également un risque de diarrhée 8 fois moins élevé et un risque de problème respiratoire 2 fois moins élevé chez les enfants qui continuent à recevoir du lait maternel.

C’est sans compter les bénéfices psychologiques que la poursuite de l’allaitement apportent : une séparation avec votre enfant plus facile et un sentiment de réassurance pour votre bébé et pour vous (la fameuse tétée de retrouvaille!).

Pour en savoir plus sur les bienfaits de l’allaitement, allez voir notre article sur le sujet.

Comment concilier allaitement et retour au travail

Le vrai secret pour concilier allaitement et retour au travail est de savoir que c’est possible.

Contrairement aux idées reçues, la reprise du travail tout en poursuivant l’allaitement n’est pas uniquement réservée à des “happy few”, ou à des super women héroïnes et infatigables.

Entourez-vous de soutien, parlez-en à votre conjoint, et aux personnes qui vont garder votre enfant. Echangez avec des mamans qui ont pu continuer l’allaitement de leur bébé à la reprise du travail. Il existe des groupes de soutien à l’allaitement, par exemple sur Facebook, où vous pouvez trouver des témoignages et des conseils.

Le deuxième secret

collapse

Le troisième secret

collapse

Le quatrième secret

collapse

Le cinquième secret

collapse

Enfin, le dernier secret

collapse

Comment tirer son lait au travail ?

Il y a beaucoup de modèles de tire-lait sur le marché, et la plupart sont efficaces, avec de la pratique. Ce qu’il faut surtout considérer, c’est l’usage que vous allez en faire et la fréquence d’utilisation. Allez-vous allaiter tous les jours sur votre lieu de travail ? Avez-vous besoin de le transporter quotidiennement ? Consultez notre article “Comment tirer son lait?” pour en savoir plus sur les différents tire-laits et choisir celui qui vous conviendra le mieux, en fonction de vos besoins. Si vous demandez comment “Conserver au mieux votre lait”, consultez notre article sur le sujet.

Vos droits en entreprise

Le code du travail permet aux mamans salariées qui le souhaitent, de tirer leur lait ou d’allaiter votre bébé, et ce, pendant 12 mois à compter de la naissance de votre enfant. Vous disposez d’une heure sur votre temps de travail, à répartir sur la journée comme vous le souhaitez (Art. L 1225-30 du code du travail).

Si vous faites partie d’une entreprise de plus de 100 salariés, votre employeur doit également offrir dans vos locaux ou à proximité une salle pour l’allaitement, pour tirer votre lait pour votre bébé dans les meilleures conditions.

Share

Comment continuer à allaiter quand on reprend le travail ?

collapse

Comment obtenir un congé d'allaitement ?

collapse

Qui a droit au congé d'allaitement ?

collapse

Sur le même thème