-20% sur une sélection de produits grossesse avec le code PREGNANCYWEEK et un cadeau surprise jusqu'à ce soir minuit dans toutes vos commandes de 60€ et plus !

logo
cart

15/06/2022

L’allaitement douloureux : causes et solutions

Vais-je réussir à allaiter mon bébé ? Mon enfant peut-il me faire mal au sein ? Quels risques pour ma santé ? Presque toutes les futures mères se posent ces questions durant leur grossesse en pensant à la naissance et l’arrivée de leur enfant, et même parfois pendant leur allaitement…

Take care mama

L’allaitement ne doit pas être douloureux.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez commencer à chouchouter vos seins avant même la venue du bébé avec des soins. Lors du dernier mois de grossesse, massez-vous les tétons sous la douche avec éventuellement un peu d’huile.

Dites nous tout

Est-ce que l’allaitement vous a fait mal ?

Seulement au début
Oui un peu
J’ai arrêté d’allaiter à cause de ça…
Non aucune douleur !

Or, c’est oublier que nous sommes des mammifères : le corps d’une femme est fait pour allaiter son bébé, ce qui lui permet d’instinct de savoir ce qui est bon pour elle et pour son bébé !

L’allaitement est ce qu’il y a de mieux pour la santé de votre bébé mais également pour la vôtre et c’est un lien magique qu’une mère peut avoir avec son bébé.

En tant que naturopathe et ayant allaité mes 3 bébés, je ne peux que vous conseiller l’allaitement. Toutefois, je ne forcerais jamais une maman à allaiter son enfant car cela serait totalement contre-productif. En effet, tout passe dans le lait, même le stress d’une mère !

Pour un bon allaitement, le bien être et une bonne santé de la maman sont indispensables. Et cela passe notamment par éviter d’avoir mal aux seins et aux mamelons, notamment lors des tétées.

L’allaitement ne doit pas être douloureux

Et pourtant on entend trop souvent les femmes dire qu’elles ont mal et qu’elles arrêtent d’allaiter à cause de cela ... Seules les premières tétées de votre bébé peuvent l’être car elles provoquent le réflexe de contraction et tonifient l’utérus qui se reformera plus rapidement. Ces douleurs liées à l’allaitement sont donc éphémères et sont pour la bonne cause !

Il faudra en revanche lutter contre les gerçures, crevasses et autres blessures qui peuvent être infligées à vos seins. Pensez à votre santé !

Comment préparer ses seins à l’allaitement dès la grossesse ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre allaitement, vous pouvez commencer à chouchouter vos seins avant même la venue du bébé avec des soins. Lors du dernier mois de grossesse, massez-vous les tétons sous la douche avec éventuellement un peu d’huile. Ce massage va permettre d’hydrater votre poitrine et d’en prendre soin tout en la préparant à l’allaitement.

Comment éviter et soigner les crevasses ?

Masser ses seins

collapse

Ajuster la position à l’allaitement

collapse

Utiliser une crème de lanoline

collapse

En dernier recours, utiliser un bout de sein

collapse

Comment éviter et soigner l’engorgement ?

Une autre douleur à éviter lors de l’allaitement est l’engorgement des seins. La meilleure façon d’y échapper est de donner les deux seins à chaque tétée à votre bébé et d’allaiter le plus souvent possible.

En cas d’engorgement, essayez la position de la louve : à quatre pattes, le sein pendant au-dessus de la bouche du bébé. Cette position va aider à décongestionner des endroits du sein moins sollicités lors de l’allaitement. Si votre bébé dort, vous pouvez vous soulager en tirant un petit peu et délicatement votre lait avec un tire lait ou en appliquant de la chaleur sur vos seins (douche chaude ou serviette chaude). La chaleur favorise la circulation des fluides, lait et lymphe et aide ainsi au désengorgement.

Enfin, en cas de développement de l’engorgement, il vous reste le fameux remède de grand-mère du cataplasme de chou : écrasez deux grandes feuilles de chou vert avec un rouleau à pâtisserie et glissez-les dans votre soutien-gorge sur chaque sein…Étrangement efficace !

Se faire aider pour un meilleur allaitement

En tout cas, ne laissez jamais les douleurs de l’allaitement s’installer, faîtes-vous aider et conseiller ! Parlez-en aux professionnels de santé (votre gynécologue, à votre sage-femme ou à une conseillère en lactation), l’allaitement doit rester un moment de plaisir et de symbiose avec votre bébé. Il n’y a pas de « fatalisme » : toute douleur a sa solution et peut être soulagée avec des conseils adaptés, allaiter n’est pas une torture !

Les douleurs persistantes de l’allaitement peuvent être dues au développement d’une candidose, que l’on connaît plus souvent sous le nom de « muguet » et il est alors nécessaire de prendre un traitement antifongique. N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé si votre bébé à des tâches blanches dans sa bouche, si vos mamelons sont roses vifs, douloureux, et si vous avez des brûlures et démangeaisons. En bref, restez zen, prenez soin de vous et de votre santé et faîtes vous aider si nécessaire ! Allaiter ne doit être que plaisir, un moment intense avec votre bébé !

Brune Vannier-Moreau

Naturopathe VANNIERMOREAUnaturopathe.com Suivez moi sur : Brune Naturopath

Share

Pourquoi j'ai mal quand j'allaite ?

collapse

Comment faire pour ne pas avoir mal pendant l'allaitement ?

collapse

Quand est-ce que l'allaitement ne fait plus mal ?

collapse

Sur le même thème