-20% sur une sélection de produits grossesse avec le code PREGNANCYWEEK et un cadeau surprise jusqu'à ce soir minuit dans toutes vos commandes de 60€ et plus !

logo
cart

26/04/2022

Le méconium, les premières selles de bébé

Le méconium est la substance initiale présente dans les intestins du fœtus en développement et constitue la première défécation du nouveau-né. Il peut être vert, brun ou jaune. Normalement, le méconium est libéré après la naissance, dans les heures ou 2 premiers jours qui suivent. Il arrive cependant parfois qu’il soit libéré in utero.

Le saviez-vous ?

Le passage du méconium dans les 24-48 heures après la naissance indique que les intestins du nouveau-né sont intacts et perméables, c’est un signe de bonne santé intestinale.

Take care mama

Le passage de méconium in utero est rare, et sa complication qu’est le syndrome d’aspiration du méconium est encore plus rare !

Quelques conseils

Pour nettoyer le méconium, ne frottez pas trop fort vous risqueriez d’irriter la peau de votre bébé. Il vaut mieux qu’il reste un peu de méconium collé qui partira plus tard que de lui frotter la peau trop fort.

Dites nous tout

Quand est-ce que votre bébé a évacué son méconium ?

Dans les 24-48h !
Après 48h, il a prit son temps…
In utero…

Qu’est-ce que le méconium ?

Le méconium est la substance initiale présente dans les intestins du fœtus en développement et constitue la première défécation du nouveau-né. Il peut être vert, brun ou jaune.

Il se forme pour la première fois dans le tractus gastro-intestinal d'un fœtus entre 11 et 14 semaines de grossesse [1].

Les nouveau-nés à terme en bonne santé évacuent le méconium entre 24 et 48 heures après la naissance. Les prématurés présentent généralement un retard d'évacuation. Le passage du méconium dans les 24-48 heures après la naissance indique que les intestins du nouveau-né sont intacts et perméables [2].

L'absence de passage du méconium au-delà de 48 heures chez les nouveau-nés à terme peut indiquer une maladie ou une obstruction de l'intestin du nourrisson [3].

En cas de rupture des membranes fœtales, l'infirmière doit évaluer la couleur du liquide amniotique. Le liquide amniotique doit être clair, ou teinté de paille avec de petites particules de vernix dans le liquide. Une coloration brune ou verte du liquide indique amniotique le passage de méconium in utero.

Le méconium dans le liquide amniotique, potentiellement à risque ?

Le méconium peut être libéré par le bébé in utero, avant l’accouchement. La présence de méconium dans le liquide amniotique concerne environ 12 à 16% des accouchements [4]. Globalement, on observe qu’il se produit dans 5 % des cas avant 37 semaines de grossesse, dans 25 % des naissances à terme et dans jusqu'à 52 % des grossesses après terme [1] .

Le passage du méconium est rare avant 34 semaines et son incidence augmente régulièrement au-delà de 37 semaines de grossesse. Il peut simplement représenter la maturation gastro-intestinale normale ou indiquer un événement hypoxique (manque d’oxygène), ce qui en fait un signe d'alerte d'un compromis fœtal [4].

Les facteurs de risque du passage du méconium in utero

collapse

Potentiellement un risque de césarienne plus élevé

collapse

Des troubles respiratoires

collapse

Bébé peut être admis en unité de soins néonatals

collapse

Qu’est-ce que le syndrome d’aspiration du méconium ?

Le syndrome d’aspiration du méconium se produit lorsque l’on trouve du méconium sous les cordes vocales. Cela se produit globalement dans 10% des cas de méconium in utero et est associé à 20% de mortalité néonatale [1].

C’est une complication rare, la présence de méconium in utero survient en moyenne dans 14% des grossesses et seulement 2% des enfants avec du méconium in utero ont un risque de mortalité associé au syndrome d’aspiration du méconium !

L'aspiration peut se produire in utero lors des halètements du fœtus, ou après la naissance, lors des premières respirations de la vie. Le syndrome d'aspiration du méconium est défini comme une détresse respiratoire qui se développe peu après la naissance, avec des preuves radiographiques de pneumonie d'aspiration et la présence de liquide amniotique teinté de méconium [9]. Un liquide amniotique avec du méconium épais est plus susceptible d'entraîner des symptômes respiratoires [6].

Conclusion

Le méconium correspond aux premières selles de bébé. Les nouveau-nés à terme en bonne santé évacuent le méconium entre 24 et 48 heures après la naissance, ce qui indique que les intestins du nouveau-né sont intacts et perméables.

La libération de méconium in utero, avant l’accouchement, peut simplement représenter la maturation gastro-intestinale normale de votre bébé, mais cela peut également être le signe d’une hypoxie. Cela peut par exemple induire des troubles respiratoires.

Sources

collapse

Share

Quand s'arrête le méconium ?

collapse

Pourquoi le méconium est noir ?

collapse

Comment enlever le méconium ?

collapse

Sur le même thème